Deuxième journée de procès pour le président et de deux autres élus de la Collectivité de Saint-Martin

justice saint-martin
Daniel Gibbs 1
©R. Maléty
Daniel Gibbs, la vice-présidente Valérie Damaseau et la sénatrice et ex vice-présidente Annick Pétrus sont poursuivis dans une affaire de favoritisme et détournement de fonds publics. Ils risquent notamment des peines d’inéligibilité pour des faits qui remontent à la période post-Irma.

Un président sur le gril devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin. Dans l’affaire de favoritisme et de détournement de fonds publics jugée depuis hier, Daniel Gibbs a été mis sous le feu des questions du juge ce mardi matin. Un interrogatoire serré sur des marchés conclus sans publicité ni mise en concurrence après le passage de l’ouragan Irma. 480.000 euros de voyages et séjours. Ou encore un contrat de 5 millions pour réparer 3400 toitures de particuliers largement sous-évalué et estimé à 17 millions par les enquêteurs.

Le président de la Collectivité Daniel Gibbs reste sur sa ligne de défense : je décide politiquement, et mes services mettent en musique. C’est à eux de constater et d’alerter sur les manquements.
Une stratégie qui ne convainc pas vraiment la présidente du tribunal.

Gibbs 2
©R. Malety

Le jugement pour Daniel Gibbs, Valérie Damaseau et Annick Pétrus a été mis en délibéré pour le 24 février 2022
Notons qu’un dossier concernant la sénatrice Annick Pétrus, absente pour cause de Covid, a été disjoint et sera jugé début mai.