publicité

Fin de Cavale pour« Cuchi », le principal suspect du meurtre d’Angélique Chauviré

Kathron Fortune, dit « Cuchi », a été arrêté le samedi 29 juillet 2017 à Saint-Kitts et Nevis. Principal suspect du meurtre en 2006 à Saint-Martin d’Angélique Chauviré, "Cuchi", appréhendé une première fois, s’est évadé l’an dernier lors d’une visite médicale.

Avis de recherche émit à l'encontre de Kathlon Fortune
Avis de recherche émit à l'encontre de Kathlon Fortune
  • Par Steeve Prudent
  • Publié le
La cavale de Kathron Fortune, dit « Cuchi » a duré un peu plus d'une année. Le ressortissant de Grenade, était en fuite depuis son évasion le 15 février 2016. Il a été arrêté samedi 29 juillet 2017 par la police de Saint-Kitts et Nevis. Les policiers Kittians auraient été contraints de maitriser un fugitif lourdement armé.

Un homme "extrêmement dangereux"

Sur l’avis de recherche diffusé par la police de la partie hollandaise de Saint-Martin, « Cuchi » était décrit comme « extrêmement dangereux ». Une récompense d’un montant d’un peu moins de 2000 euros était promise à quiconque fournirait des renseignements aux enquêteurs. Il semble que ce serait sur la foi d’informations fournies par un tiers non identifié que « Cuchi » aurait été localisé.

Un meurtre horrible

« Cuchi » est soupçonné du meurtre dans des conditions insoutenables de la gérante française d’un magasin de souvenir à Saint-Martin en 2006. Le corps atrocement mutilé d’Angélique Chauviré, originaire de Gesté dans le Maine-et-Loire, avait été découvert sans vie, le 2 juin, près d’une plage dans la partie Néerlandaise de Saint-Martin. L’autopsie médico-légale avait par la suite révélé que la jeune femme de 30 ans avait été violée, avant d’être tuée à coups de pierres. Près de dix ans plus tard, les investigations avait permis de retrouver le meurtrier présumé. Un certain Kathron Fortune, un Grenadien de 39 ans, déjà incarcéré pour un autre meurtre à la prison de Pointe Blanche à Sint-Maarten. Mis en examen en février 2016 pour ce nouvel homicide, il avait réussi quelques jours plus tard à s’évader lors d’une visite médicale. Le bureau du procureur de Sint-Maarten refuse de donner plus d’informations sur son arrestation à Saint-Kitts mais indique que l’enquête sur les circonstances de sa fuite se poursuit. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play