Fusillade de Saint-Martin : « cherche chambre en Guadeloupe pour Maman de blessée »

faits divers saint-martin
st martin
sur le lieu du drame ©mickaël bastide
Alors que les enquêteurs poursuivent leur travail, une chaîne de solidarité s’est mise en œuvre pour venir en aide aux victimes de la fusillade, sur le net.

L’enquête se poursuit

Depuis la fusillade au Fish Day, de dimanche soir à Cul-de-Sac, à Saint-Martin, l’enquête continue. Les forces de l’ordre poursuivent leur travail d’investigation, qui n’a, pour le moment rien donné de tangible. Un appel à témoins est même lancé.

facebook
La chaîne de solidarité


Internet : chaîne de solidarité

1 mort était à déplorer dès le dimanche soir, au moment de la fusillade. Un jeune homme de 20 ans, mort d’une balle perdue. Des blessés, dans un état plus ou moins grave sont soignés. C’est le cas de cette jeune femme, grièvement atteinte, transportée par hélicoptère à l’hôpital en Guadeloupe. Sa Maman a voulu accompagner sa fille en Guadeloupe, mais n’a pas les moyens d’aller à l’hôtel. Aussi, une véritable chaîne de solidarité s’est-elle installée sur facebook. Jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée.  

Le billet de Mickaël Bastide, correspondant de Guadeloupe 1ere à Saint-Martin
L'un des blessés, touché à l’œil à été évacué au CHU de Guadeloupe hier matin. L’autopsie du corps de Jonathan Freedom a commencé ce matin à 8h à Marigot. Il sera ensuite gardé sous contrôle judiciaire en attendant le permis d’inhumer qui sera délivré par le vice procureur de Saint-Martin.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live