La frontière entre les deux parties de Saint Martin est à nouveau ouverte

préfecture saint-martin
mobilisation à SXM
©H. Pédurand
Depuis hier soir, il n’y a plus de contrôles routiers aux frontières à Saint-Martin. Décision de la préfète après le grand rassemblement hier autour du point de passage de Bellevue, et à l’issue d’une rencontre avec le Collectif Soualiga.
La mobilisation à Saint-Martin a été payante. Une mobilisation des deux côtés de la frontière de l’île. Hier il a fallu plusieurs heures de mobilisation et de discussion pour arriver à la libération de la frontière franco-hollandaise de l’île. Les habitants des deux côtés ont convergé vers le point de friction.

Hervé Pédurand Guadeloupe La 1ère

La Préfète espère que sa décision n’aura pas de conséquences sur l’évolution du Covid-19 dans l’île. Sylvie FEUCHER s’en remet au sens des responsabilités du Collectif Soualiga et des habitants.

Sylvie Feucher Préfète de Saint Barthélemy et de Saint Martin

Mobilisation SXM
©H. Pédurand

Le Collectif Soualiga United s’est engagé à promouvoir l’importance des gestes barrière dans les quartiers.
Son porte-parole Victor Paines

Victor Paines, Porte-parole du Collectif Soualiga

Autre incidence de la libre circulation entre Philipsburg et Marigot, le retour très probable des attestations de voyage pour motifs impérieux au départ et à destination de l’aéroport de Grand Case.
Pour le conseiller territorial d’opposition Louis Mussington, la Préfète a enfin compris que le véritable enjeu est le travail en commandes deux parties de l’île, en l’occurence face au coronavirus. 

Louis Mussington Conseiller Territorial d'opposition



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live