La reconstruction de Saint-Martin se poursuit, 4 ans après le passage du cyclone Irma

cyclones saint-martin
Saint Martin
©R. Malety
En 2017, l’ouragan Irma touchait sévèrement les Iles du Nord faisant 11 morts. Un cyclone dévastateur qui aura détruit un nombre incalculable d’habitations et mis a plat l’économie. 4 ans après, la Cour des comptes s'intéresse à la reconstruction du bâti et fait des recommandations.

Près de quatre ans après le passage de l'ouragan Irma, sur les Iles du Nord, la reconstruction de Saint-Martin n’est toujours pas achevée.

Seuls 20% des bâtiments reconstruits

En matière d’infrastructures, en 2019, seuls 20 % des bâtiments détruits ont été reconstruits, 55% pour les bâtiments sévèrement endommagés. Mais près de 50 % du parc ayant subi une dégradation n’était toujours pas reconstruit.

Concernant les logements sociaux, la totalité du parc a été reconstruite. Les 3 opérateurs présents à Saint-Martin ont financé quelque 81,2 millions d’euros de travaux.

Sur les 44,9 millions de dépenses en 2018, le rapport indique que 17 millions l’ont été pour la réhabilitation des infrastructures scolaires. 

Concernant l’hôpital, les travaux sont terminés. Sur 9,4 millions de dégâts estimés, les assurances ont réglé près de 8 millions d'euros.

Rapidement remis en état, le réseau électrique a été mis sous terre, à hauteur de 80%. Il a été financée par le Fonds d’amortissement de charges d’électrification et par EDF. Les travaux continuent.

Quant au réseau d’eau, il a été rétabli assez rapidement mais un plan de modernisation est intégré dans l’actuel plan pluriannel d'investissement.

L'Etat doit continuer son accompagnement selon la CRC

Pour l'heure, les équipements et bâtiments publics d’Etat et de la Collectivité sont hébergés dans des structures modulaires temporaires. Leur transfert devra attendre la future implantation d’une cité administrative qui regroupera l’ensemble des services déconcentrés de l’Etat et qui accueillera la nouvelle préfecture.

En clair, le seul plan de programme d’investissements 2019-2023 ne saurait, à lui seul, assumer l'ensemble des dépenses de la Collectivité de Saint-Martin.
La nécessaire contribution de la population aux recettes fiscales, le suivi de la trajectoire budgétaire et l’indispensable soutien technique de l’Etat sont autant de défis que devront relever le territoire pour achever durablement cette reconstruction.