Pourquoi faut-il un test PCR pour passer de Sint Maarten à Saint-Martin ?

sécurité saint-martin
Frontière Saint-Martin
La frontière entre les parties française et hollandaise de l'île de Saint-Martin est partiellement fermée, depuis le 31 juillet. La Préfète des îles du Nord explique sa décision.
Les autorités ont pris la décision de fermer partiellement la frontière, entre les parties française et hollandaise de l'île de Saint-Martin, dès le vendredi 31 juillet 2020. Pour accéder à la partie française, il faut désormais présenter un test PCR (nasopharyngé).

L'objectif est d'éviter une deuxième vague de coronavirus, en espérant que les tests ne révèlent pas, dans les jours qui viennent, qu'elle est déjà une réalité.
66 cas de Covid-19 ont été diagnostiqués en partie hollandaise, contre 7 en partie française.
En Outre, Sint-Maarten a repris ses rotations aériennes avec les Etats-Unis, parmi les pays les plus touchés par la pandémie.

Sylvie Danielo- Feucher, la préfète déléguée de Saint-Martin et Saint-Barthélemy explique sa décision :
©Guadeloupe La 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live