Saint-Martin : La découverte du corps sans vie d'un postier de 34 ans à son domicile, suscite tristesse et colère

faits divers saint-martin
Bureau de poste fermé à Saint-Martin
©Hervé Pédurand
Emotion à Saint-Martin, après la découverte du corps sans vie d’un postier à son domicile. Le jeune homme de 34 ans aurait mis fin à ses jours par pendaison. Agent contractuel de la Poste, il était très apprécié de ses collègues, qui pointent du doigt la pression exercée contre le personnel.
Tristesse, mais aussi colère ce mardi matin face au psychologue devant le centre de tri de Concordia. Très émus par la mort de leur jeune collègue, les postiers, vêtus de noir pour certains, ont cessé le travail. En poste depuis plusieurs années, Dicky Lisca venait de déposer un arrêt maladie après une nouvelle sanction, injustifiée selon les syndicats. Sans l’accuser, ils mettent en cause la gestion du personnel par la direction.

"C'est inacceptable. il faut que la Poste prenne ses responsabilités dans ce drame." Fabrice Gilles, Représentant CGTG PTT, Membre du CHSCT (Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail)

 

Un mal-être au travail ?

Le corps du facteur polyvalent non titulaire a été découvert lundi soir à son domicile de Marigot. Très proche de sa famille, il n’avait pas appelé sa mère, installée en Guadeloupe, pour la Fête des Mères dimanche dernier. Il s’était plaint auprès des collègues de son mal-être au travail. Une situation partagée par plusieurs agents qui dénoncent la pression mise sur eux pour traiter au plus vite le courrier ralenti par le confinement. Des plaintes qui seraient restées sans réponse. 
Laurent Lorient, Responsable SUD PTT GUA, laisse éclater sa colère.
Un psychologue a été dépêché sur place pour les agents, et la direction se dit dans un communiqué très affecté par ce décès. L’enquête en cours privilégie la thèse du suicide. Quant aux bureaux de poste, ils sont restés fermés toute la journée.