Saint-Martin : situation toujours bloquée à la Poste, malgré la visite d'une délégation de la direction

faits divers saint-martin
rencontre directeur la poste et postiers sxm
©Hervé Pédurand
Situation toujours bloquée à la Poste de Saint-Martin. Trois jours après le suicide d’un jeune collègue, les agents ont reçu la visite d’une délégation conduite par le directeur régional David HARLÉ. Un face-à-face où l’émotion était bien présente. 
On lui reprochait déjà de se rendre sur place plusieurs jours après le drame. Ce jeudi matin, c’est sans un mot au personnel mobilisé que l’équipe de direction est arrivée au centre de tri. La rencontre avec les agents dans le parking a pris des airs de thérapie collective. Chacun criant sa souffrance, et la détresse du collègue postier, signalée en vain à l’encadrement avant son suicide. Le mal semble profond.
Patricio dit "Patou" , postier.
Le directeur régional de la Poste, David Harlé, a écouté les uns et les autres. Et semble concéder une appréciation insuffisante du contexte saint-martinois.
Les agents réclament le départ du directeur local dont ils jugent les méthodes insupportables et en lien avec la mort de leur collègue. Une expertise sera menée sur les conditions de travail à la Poste de Saint-Martin. Un travail qui ne va pas reprendre demain, comme l'indique Fabrice GILLES Responsable CGTG PTT. 
Un mouvement en tout cas à prendre au sérieux. Un psychiatre consulté hier, aurait affirmé à certains postiers qu’ils sont en danger.