publicité

Sainte-Anne encore et toujours dans le rouge

Les finances de Sainte Anne sont au plus mal. La commune de la Riviera du Levant, qui doit normalement respecter un plan de redressement, vient de se faire épingler une nouvelle fois par la Chambre régionale des Comptes.
 

© Guadeloupe tourisme
© Guadeloupe tourisme
  • Eric Stimpfling
  • Publié le
En 2017, le déficit dépasse les 6 millions d’euros... 6 millions 486 546 euros et 11 centimes, très exactement.
 

Les dépenses de personnel explosent

Loin, très loin des 3,6 millions d’euros validés par le conseil municipal. Les magistrats de la Chambre régionale des Comptes ont corrigé sévèrement. D’autant qu’ils ont mis à jour des procédés comptables pour le moins grossiers, notamment pour le budget d’investissement.
La commune n’a pas ou alors que très peu suivi les recommandations de la Chambre régional des Comptes. Un exemple : les dépenses de personnel, normalement plafonnées à 22,4 millions d’euros ont augmenté de plus de 13% en 2017. Elles constituent aujourd’hui près de 70% des dépenses de fonctionnement. Le maximum soutenable pour une commune de cette taille est normalement de 60%.
 

Vers une amélioration en 2018 ?

Il semblerait que cela n'en prenne pas le chemin. Le 11 avril dernier, le conseil municipal a voté un budget primitif avec un déséquilibre prévisionnel de près de 4,9 millions d’euros. Là encore, les magistrats ont corrigé. Pour eux, le déficit annoncé serait de 5,4 millions.
De fait, la commune continue de connaître d’importantes difficultés financières.
Le montant total des factures en souffrance dépasse les 6,5 millions d’euros. Si certaines sont pendantes depuis 3 ans, le délai moyen est de 221 jours. Rappelons que le délai légal est de 30 jours. Au-delà, la commune est tenue de payer aux entreprises des intérêts moratoires. Pour 2018, le montant de ces pénalités devrait représenter 270 000 euros….
Conséquence, le retour à l’équilibre est repoussé de 3 ans. Rendez vous donc en 2020. Une année électorale...
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play