Sainte-Rose : la mobilisation contre une antenne-relais à Nogent ne faiblit pas

fonction publique
mobilisation antenne sainte-rose
Le collectif de Nogent a passé la nuit devant la mairie mercredi 17 novembre. Il demande à Mme le Maire, Claudine Bajazet, de statuer sur l'implantation d'une antenne SFR à proximité des habitations.

Ils sont installés devant la mairie depuis hier soir, mercredi 17 novembre, accompagnés de plusieurs collectifs de la ville de Sainte-Rose. Le collectif citoyen qui s’oppose à l’installation d’une antenne SFR à Nogent veut bel et bien se faire entendre.

Hier, ils avaient rendez-vous à 8h30 avec le premier adjoint.... Mais voilà, arrivés sur place, la mairie était fermée. Ainsi, plus de 80 personnes sont restées devant la mairie toute la journée.

Pour marquer sa colère, le collectif citoyen de Sainte-Rose a passé la nuit devant la mairie. Et un bras de fer final s'engage en lyanage avec les collectifs de Sainte-Rose.

mobilisation antenne sainte-rose
mobilisation antenne sainte-rose

Après des recours administratifs, le collectif ne voit rien venir. Il annonce que le permis de construire n’est pas valable pour cette construction, non loin des habitations. Pas de réponse de la mairie qui, pour le moment, reste silencieuse sur ce dossier.

Le point avec Eric Hermantsky, porte-parole du collectif Vinty Plessis Nogent.

Eric Hermantsky, porte-parole du collectif : "Ce geste est une insulte faite à tous les résidents de Vinty Plessis Nogent"

Le bras de fer avec la mairie semble se durcir. Le collectif a l’intention de se frapper fort, selon ses mots, pour se faire entendre sur ce dossier. Dès l'ouverture des portes de la mairie, ce vendredi matin, le collectif compte demander la démission de l'ensemble du conseil municipal.

Eric Hermantsky, porte-parole du collectif : "Ce qui est navrant c'est que ce dossier aurait pu être traité différemment"