Fortunes diverses pour les restaurateurs des Saintes

tourisme les saintes
Rue des Saintes
©titestef63
Depuis le 22 octobre 2021, bars et restaurants sont autorisés à rouvrir mais le pass sanitaire est requis dès le 1er client. Mais pour certains, il est définitivement trop tard. Cette année et demi sans activité les a découragés et la goutte d'eau de trop c'est le pass-sanitaire comme sésame,

Malgré l'obligation d'un pass sanitaire dès le 1er client pour l'entrée dans les restaurants, pour le secteur touristique, c’est l’occasion de reprendre enfin une activité économique, quelqueq semaines avant le véritable démarrage de la haute saison.

De nombreux touristes de l’hexagone sont arrivés aux Saintes pendant les vacances de la Toussaint. Ils ont trouvé des bars et des restaurants ouverts, mis à part celui de cette Saintoise rencontrée sur l’ancien marché de Terre-de-Haut. Elle renonce à rouvrir son snack-bar, ouvert en 2008. 

Témoignage

Témoignage

Rémi lui aussi tient un bar à Terre de Haut. Il n'est pas plus optimiste que sa consoeur. Pour autant, malgré les difficulttés financières qu'il traverse déjà, il s'apprête à embaucher un nouveau salarié pour relancer l'activité.
Rémi

Rémi

Certains restaurants sont à nouveau ouverts, comme la crêperie « L’îlet douceur » à Terre-de-Haut. Sa gérante Virginia a rouvert son établissement il y a une semaine. 

Virginia

Virginia

Et quand Virginia parlait des aides qui étaient réduites à 20%, cela correspond à 20% du chiffre d’affaires réalisé en 2019, donc avant Covid.

Et quel que soit le choix, tous savent que la situation est loin d'être définitive et que le bout du tunnel est encore loin. Alors beaucoup font avec et pour les autres, ce sera sans eux...