Rénovation du Fort Napoléon, dans le cadre du plan France Relance

travaux publics terre de haut
Fort Napoléon - Terre de Haut
©Office de tourisme de Terre-de-Haut

600.000 euros. C'est le montant que déboursera l'Etat, pour la rénovation du Fort Napoléon. Cette opération a fait l'objet d'une signature de convention, hier, entre le Conseil départemental et la préfecture de Guadeloupe.

Le préfet, Alexandre Rochatte et la présidente du Conseil départemental de la Guadeloupe, Josette Borel-Lincertin, ont signé deux conventions, hier, mardi 13 avril 2020, à Terre-de-Haut, en présence du maire, Hilaire Brudey.

Il a notamment été question de la rénovation du Fort Napoléon.

Le Fort Napoléon, bénéficiaire du plan France Relance

Préfecture et Département ont signé un accord départemental de relance, précisant l'engagement des deux parties, au titre de la relance en Guadeloupe.

Pour rappel, l'Etat a initié un plan de relance national, décliné dans chacun des territoires ; les conseils départementaux font partie des partenaires de ce plan "France relance".

C'est dans ce cadre que le conseil départemental, gestionnaire du site, a souhaité permettre la rénovation du Fort Napoléon.
L'opération bénéficiera d'une enveloppe de 600.000 euros de l'Etat.

France Relance : signature d’une convention Conseil départemental/Etat, pour la rénovation du Fort Napoléon
France Relance : signature d’une convention Conseil départemental/Etat, pour la rénovation du Fort Napoléon ©Bruno Pansiot-Villon

Un chantier pluriel

Le Fort Napoléon est un monument classé historique depuis le 15 décembre 1997. C'est aussi un site touristique emblématique de l'archipel des Saintes.
L'édifice, tel qu'il est aujourd'hui, date de 1867, année où il a été totalement reconstruit, après avoir été détruit, vers 1805, par les Anglais.

C'est désormais un musée, dans lequel l'histoire et la culture de Terre-de-Haut sont valorisées. Il trône au coeur d'un jardin botanique où siègent de nombreux iguanes.

Seulement voilà, sa structure s'est altérée avec le temps. D'où le choix du Département de le rénover.

Laurent Lavall est l'architecte missionné par le Conseil départemental pour effectuer le diagnostic du bâti du Fort Napoléon, afin de lister les travaux à réaliser, dont la consolidation, la sécurisation des usagers, ou encore l'accessibilité aux peronnes à mobilité réduite.

©Lise Dolmare et Bruno Pansiot-Villon - Guadeloupe La 1ère

Laurent Lavall travaille en étroite collaboration avec Pierre Bortolotti, architecte en chef des monuments historiques.