Saisie de 417 kilos de chairs de lambis par les douaniers

sécurité
saisie lambi 2
©E. Stimpfling
La brigade nautique des douanes a arraisonné ce matin au nord de la Guadeloupe, Kon Zéklé, une saintoise de pêche. Au cours de la visite, les douaniers ont découvert dans les cales à glace du navire 19 sacs contenant au total 417 kilos de chairs de lambis

Selon les premiers éléments de l’enquête, ces coquillages auraient été pêchés dans l’île voisine d’Antigua. Ce trafic totalement illégal pourrait coûter très cher au propriétaire de la saintoise, un pêcheur professionnel dénommé Marcus, qui pratique également le pescatourisme au départ du canal des Rotours à Morne à l’Eau.

Selon le code rural et des pêches maritimes, il encourt la confiscation de son navire et une amende de 22 500 euros. Une peine qui pourrait être majorée par les Douanes, puisqu’il s’agit d’une importation illégale en provenance d’un pays tiers d’une espèce menacée inscrite au registre CITES et donc soumise à autorisation.

canot
©E. Stimpfling

Cette saisie intervient la veille de l’ouverture officielle de la saison de la pêche aux lambis, soit du 1er octobre au 31 janvier. Une réouverture sur fond de dissension au sein de la profession. Les professionnels des Saintes réclament un moratoire de deux ans supplémentaires afin de permettre la reconstitution des stocks.