guadeloupe
info locale

Saison cannière : L'heure des bilans

agriculture
Gardel
Gardel a communiqué ce jeudi le bilan de la campagne sucrière 2019 qui s’est achevée le week-end dernier. L’usine du Moule a broyé au total 419 000 tonnes de cannes seulement. Et ce vendredi, l'aide à la garantie de prix fera l'objet d'une signature de Convention
419 000 tonnes de cannes, c'est un volume en recul de 8 % par rapport à l’année 2018, qui avait déjà connu une baisse de plus de 20%. La richesse saccharine, elle, est en hausse, avec un taux moyen de 9,04.
Pour l’ensemble de la Guadeloupe (Marie-Galante comprise), 2019 aura été une campagne très moyenne, avec moins de 500 000 tonnes de cannes récoltées (497 000 tonnes). Rappelons que l’interprofession de la filière prépare un plan de relance de la production cannière.

Une convention pour gérer « l’aide à la garantie de prix »

C'est ce vendredi que sera signée en préfecture l’avenant à la « Convention canne », qui permettra d’assouplir les conditions d’éligibilité des planteurs à « l’aide à la garantie de prix ». Cela fait suite à l’accord conclu le 24 juin entre l’Etat et l’Iguacanne. Une grande partie des planteurs en effet ne remplissaient pas les nouvelles conditions d’attribution de cette aide de l’Etat (de 30€ par tonne de canne).
Un guichet unique va donc être mis en place dans les SICA, pour permettre aux agriculteurs de se mettre en règles avant 2020 (c’est-à-dire avoir un numéro de SIRET, être à jour de leurs cotisations sociales et avoir déclaré leurs revenus agricoles). En attendant, pour cette année, tous toucheront l’AGP, avec tout de même une minoration plus ou moins importante, selon le respect ou non des différents critères…


 
Publicité