Saison cyclonique 2020 : "Préparez-vous, protégez-vous" le message à la population de l'Etat, Météo France et des Collectivités

cyclones
préparation Etat saison cyclonique
©Bruno Pansiot-Villon
Services de l'Etat, Météo France et collectivités territoriales se sont réunis au Campus de Fouillole pour une première réunion de travail sur la saison cyclonique 2020. La préparation avant la saison et la vigilance pendant la saison en sont les mots d'ordre. Un exercice aura lieu début juillet. 
El Nino, températures élevées de l'océan, au regard des phénomènes de grande échelle observés ces dernières semaines, les prévisions annoncent une saison 2020 plus active que la moyenne. Nous sommes le 9 juin et trois phénomènes ont déjà été nommés : ARTHUR, le 16 mai, à l’est de la Floride ; BERTHA, le 27 mai en Caroline du sud et CRISTOBAL le 1er juin au Mexique.
Cyclone
©Janeb13
 

Un seul cyclone suffit pour impacter fortement notre territoire

L'archipel des îles de Guadeloupe est un tout petit territoire de l'arc antillais. Des prévisions précises sont donc difficiles en dehors du moment imminent du passage d'un cyclone. Ainsi 2019, par exemple aura été une saison active mais avec peu d’impact pour les Antilles. En revanche, 1989 était une saison peu active mais le passage d’Hugo est encore dans toutes
les mémoires. 2017 a vu deux ouragans majeurs, Irma et Maria, impacter respectivement les îles du Nord et la Guadeloupe et les îles du Sud. 

"La préparation avant la saison et la vigilance pendant la saison doivent rester la règle quelque soit l’activité prévue. Préparez-vous, protégez-vous." Préfecture de Guadeloupe

Pour cette première réunion de travail, les services de l'Etat ont listé toutes les préparations et les actions d'information à destination de la population. Kit d'urgences, vérification de l'habitat, pour les collectivités, préparation des abris anti-cycloniques...
préparation saison cyclonique préfecture
Réunion de travail sur la saison cyclonique 2020 au Campus de Fouillole ©Bruno Pansiot-Villon
 

Informer la population

Les bulletins de vigilance cyclonique sont émis par Météo France. Les alertes à la population sont émises par la préfecture avec des consignes de sécurité à la population. En effet, l’alerte à la population est une compétence partagée entre l’État et les collectivités. En cas d’alerte cyclonique, la bonne circulation de l’information est la première des nécessités, notamment dans la transmission des consignes de sécurité définies par le plan ORSEC (organisation de la réponse de sécurité civile).
Des procédures spécifiques sont appliquées par la préfecture pour alerter les collectivités (SMS, mails, fax, téléphones, voire téléphones satellitaires) qui elles-mêmes répercutent
l’information à la population selon des schémas prévus par les plans communaux de sauvegarde (PCS). Les consignes de sécurité à la population sont graduées. Depuis 2006, la procédure de vigilance météorologique est en vigueur, aussi bien pour les risques météorologiques classiques (fortes pluies, mer forte, etc ...) que pour les dangers dûs aux cyclones. Pour les risques cycloniques, la préfecture de Guadeloupe émet des bulletins d’alerte.
Alerte cyclone
Des documents d'information pour le grand public seront déclinés en affiches, dépliants... Les collectivités territoriales pourront s'en servir pour communiquer également.
 

Un exercice début juillet

Comme à chaque début de saison cyclonique, un exercice est programmé dans les premiers jours de juillet. Pour l’occasion, le centre opérationnel départemental (COD) sera activé sous l’autorité du préfet. Cet exercice a pour objectif de tester la diffusion des alertes cycloniques ainsi que les relations entre les différentes cellules de crise et le centre opérationnel départemental. Dans ce cadre, les réseaux résilients (téléphones satellites, radios) seront testés. L’occasion pour les collectivités territoriales, les services et les opérateurs de parfaire
l’appropriation par leurs agents des plans cyclones internes et de tester le fonctionnement des cellules de crise.

Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur le site de la Préfecture de Guadeloupe.
 
Bilan de la saison cyclonique 2019
La saison cyclonique 2019 a compté 18 phénomènes nommés avec 6 ouragans et 3 ouragans majeurs, dont DORIAN, qui a été catastrophique pour les Bahamas. Les deux autres ouragans majeurs, HUMBERTO et LORENZO n’ont pas concerné les Antilles avec une trajectoire plus à l’Est. L’énergie cumulative (ACE) a été légèrement supérieure à la moyenne des 20 dernières années d’environ 3 %.
La saison 2019, est la 4ème saison consécutive avec une activité au-dessus des normales et des moyennes récentes. Ce n’était pas arrivé depuis la période 1998-2001. C’est aussi la 5ème saison consécutive avec un début d’activité cyclonique avant la date officielle de la saison fixée au 1er juin. Sur l’arc antillais, le seul phénomène impactant reste DORIAN qui a traversé l’arc au stade de tempête tropicale, provoquant de forts cumuls de pluie sur la Martinique.