Les salariés de France-Antilles expriment leur réserve face aux propositions de Xavier Niel

médias
salariés de France-Antilles Guadeloupe
©E. Stimpfling
Une cinquantaine de salariés de France-Antilles Guadeloupe se sont regroupés dans la matinée à Jarry pour échanger autour des deux offres de reprise déposées hier sur le bureau du juge du Tribunal de Commerce de Fort-De-France
 
Selon  l'administrateur judiciaire, seule l’offre de Xavier Niel semble fiable. Xavier Niel a d'ailleurs programmé dans l’après midi une visio-conférence avec les représentants du personnel et les salariés de France Antilles Guadeloupe. 
Les salariés s'étaient donnés rendez-vous ce mardi matin afin d'échanger sur les deux offres de reprise formulées ces derniers jours et qui ont inciter le juge a requalifié la situation du journal en permettant la poursuite de ses activités.
©guadeloupe

Selon les syndicats, l'offre est insuffisante et se résumerait à faire plus sans moyens conséquents. Ils souhaitent donc être entendus par le repreneur et veulent surtout garantir un avenir à tous les salariés de France-Antilles, qu'ils veuillent rester ou soient d'accord pour quitter l'entreprise
Fabrice M’Toumo délégué syndical UTT-UGTG à France Antilles 
©guadeloupe
Les Outre-mer en continu
Accéder au live