Sargasses : Nouveaux arrivages en perspective

mer
Sargasses 2
Les récents échouages qui ont impacté cette semaine la plage de Pompierre aux Saintes ou le port du Robert en Martinique et les prévisions pour les jours à venir laissent penser que ce mois d’Avril pourrait être marqué par d'importants arrivages de sargasses sur les côtes exposées de la Guadeloupe

De nombreux filaments d’algues brunes sont actuellement à la dérive aux abords des côtes de la Guadeloupe et en premier lieu, à l'Est.
Ces derniers, s’ils continuent d’être entrainé par le courant, pourraient impacter notre territoire la semaine prochaine.
D’autres ont déjà échoué sur les littoraux guadeloupéens. Ces radeaux situés au Sud de la Grande Terre, touchent prioritairement la Côte au Vent de la Basse Terre et les Saintes.

Situation qui pousse les autorités à placer ces deux territoires en alerte rouge "risque très fort d’échouement". Le vent orienté Est-Sud Est pourrait également pousser des radeaux vers la côte sud de la Grande Terre, une zone qui reste classée en risque moyen pour les prochains jours, tout comme Marie Galante.

Algues Sargasses
Algues Sargasses en Guadeloupe. ©Guadeloupe la 1ère

Enfin la côte nord de la Grande terre voit rouge aussi et est placée en "risque très fort".      

Pour Saint Martin et Saint Barthélemy, l’image satellitaire du 3 avril dernier qui est exploitable ne révèle pas de détection de sargasses.

Enfin pour  les deux prochaines semaines, ce sont  des radeaux situés plus au sud pour le moment qui menacent nos territoires. Si les dérives se maintiennent en l’état, la Guadeloupe devrait être être impactée durant les deux prochaines semaines avec un risque qui reste élevé à cette échéance et un indice de confiance de 4/5.