Sébastien Lecornu achève sa visite en Guadeloupe : "Pour qu'on avance, il faut que chacun fasse un pas"

social
itw Lecornu
A l'issue de sa visite de 24 heures en Guadeloupe en pleine crise sociale, le ministre des Outre-mer s'est exprimé sur Guadeloupe la 1ère, avant son départ pour la Martinique. Il estime que sa visite n'est pas un échec et appelle les protagonistes du mouvement à "faire un pas".

"Ce n'est pas un échec, nous sommes sur la voie d'un retour à l'ordre", affirme Sébastien Lecornu, à l'issue de sa visite de 24 heures en Guadeloupe, en pleine crise sociale. Concernant sa non-rencontre avec les élus, hormis 16 maires sur 32, il estime que même si certains élus lui ont "fait faux-bond, l'Etat est là pour avancer". "On est ouvert à tout, mais il faut que tout le monde soit prêt", dit-il encore, "pour qu'on avance, il faut que chacun fasse un pas".

Il explique également être très inquiet pour la saison touristique de Noël, et réaffirme son inquiétude concernant "certains barrages particulièrement dangereux". Il ne précise pas à quelle date il reviendra en Guadeloupe, mais explique :

La Guadeloupe m'occupe jour et nuit depuis 15 jours, et ça va continuer...

 

Retrouvez ici l'intégralité de l'entretien, réalisé par Eric Rayapin et Christian Danquin :

©Guadeloupe

Retrouvez par ici notre direct numérique sur la crise sociale.