Section musique du lycée Charles COËFFIN : nos jeunes démontrent leur talent... en conscience

éducation
Section musique de Charles COEFFIN
Les lycéens de la section musique du lycée "Charles Coëffin" de Baie-Mahault sont restés créatifs durant le confinement. Ils ont réalisé deux oeuvres, qui sont diffusés sur les réseaux sociaux : une musicale et une, poétique, en hommage à George FLOYD.
Bien que le confinement ait forcé les uns et les autres à garder leurs distances durant plusieurs semaines, ils ne se sont jamais vraiment quittés.
Les élèves de la section musique du lycée "Charles COËFFIN" de Baie-Mahault et leur professeur sont restés en contact, pour poursuivre leur apprentissage... et faire preuve de créativité.


REPRISE MUSICALE

C'est ainsi que, s'inspirant des réalisations fleuves des artistes internationaux, ils ont produit une première vidéo, dans laquelle ils interprêtent la chanson "Halleluyah"... en confinement, écrite par Leonard Cohen et dont la version du chanteur Jeff Buckley fait l'unanimité.
Mais que pensez-vous de cette interprétation ?Cette première expérience a renforcé la confiance que ces élèves ont en eux-mêmes. C'est le cas pour Noah NAINE, scolarisée en 1ère, spécialité musique :
©Guadeloupe La 1ère


CREATION POETIQUE

Outre la capacité de reprendre un monument tel que cet "Halleluyah" mondialement connu, les élèves ont prouvé leur capacité de création. Ils ont réalisé une oeuvre poétique autour d'une thématique douloureuse : la mort de George FLOYD, cet afro-Américain étouffé au sol par un policier, aux Etats-Unis. Cet évènement a provoqué une vague d'indignation à travers tout le globe. Il a aussi touché les lycéens au coeur... notamment Wayne ILLIDGE, qui est en 2nd, option musique, à "Charles COËFFIN". Le jeune garçon a, donc, sorti sa plume pour s'exprimer :
©Guadeloupe La 1ère
Voici le résultat de ce deuxième travail collectif :
Des élèves talentueux, qui ont des messages à faire passer et qui font la fierté de leur professeur de musique, Béatrice WRONECKI-BARGAS :
©Guadeloupe La 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live