guadeloupe
info locale

SEISME : « Largement ressenti » en Guadeloupe

alerte guadeloupe
Séisme du 28.09.2018 8h32
Schéma de localisation du séisme de ce vendredi 28 septembre 2018. ©OVSG-IPGP/
La magnitude du séisme, ressenti dans les Petites Antilles, ce vendredi, était 6,3 selon l’OVSG-IPGP. La même magnitude qu’en 2004…
 
Les séismes ont cette particularité d’être soudains et imprévisibles. De quoi « secouer », les habitants, jusqu’au traumatisme, pour certains.
Celui de ce vendredi 28 septembre 2018, à 8h32, d’origine tectonique, a diversement été ressenti, dans l’archipel guadeloupéen, car d’une nature de sol à l’autre, les effets d’un tel évènement varient.
 

Ses caractéristiques :


Selon l’Observatoire volcanologique et sismologique de Guadeloupe (OVSG), la magnitude du phénomène était 6,3 (±3) sur l’échelle de Richter (bien au-delà des 5,6 évoqué plus tôt par l’Université des West Indies).
Son épicentre a été localisé à 119 kilomètres au Sud-Est de la commune de Capesterre de Marie-Galante, à 15 kilomètres de profondeur ; il était plus proche, donc, des côtes de la Dominique et de la Martinique.
Si bien que l’intensité ressentie, chez nos voisins, oscillait entre V et VI, tandis que chez nous, cette intensité macroscopique était  de l’ordre de III à V*.
Pour rappel, à partir de l’intensité VI, des dégâts légers sont potentiels.

Autant dire que nous l’avons échappé belle !
 
seisme du 28.09.2018
©OVSG-IPGP
 

Structure similaire au séisme de 2004 :


6,3 c’était la magnitude d’un autre séisme qui, lui, a provoqué d’importants dégâts, dans l’archipel des Saintes, ainsi que la mort d’une personne, à Trois-Rivières : celui du 21 novembre 2004. Son épicentre était localisé à 10 kilomètres de profondeur, mais il était plus près de nos îles : à 14 kilomètres de Terre-de-Haut et 22 kilomètres de Portsmouth (Dominique).

Selon Roberto MORETTI, directeur de l’OVSG : « Même structure, mais pas même famille de faille, ni même processus de subduction, qui détermine la relâche des plaques tectoniques qui se chevauchent sous nos pieds. »
Et, à en croire cet expert, cela change tout !

 
Pour aller plus loin /
* A lire l’article du « Blog des experts » d’Alerte Guadeloupe : « SÉISME : l'importance des témoignages »
Publicité