guadeloupe
info locale

Simon Vainqueur n'est plus président de la Chambre de Métiers

artisanat
conf de presse défense Simon Vainqueur
©E. Stimpfling
Par un arrêté en date du 16 octobre 2019, le préfet a mis fin aux fonctions de président de la chambre des métiers et de l’artisanat de la région Guadeloupe de M. Simon Vainqueur. Cet arrêté a pris effet ce jeudi . 
Par arrêté du 16 octobre 2019 le préfet a mis fin aux fonctions de président de la chambre des métiers
et de l’artisanat de la région Guadeloupe de M. Simon Vainqueur.
Un arrêté qui a donc été signifié à l'intéressé dés hier et, malgré son refus d'en prendre possession de l’arrêté, il en a pris connaissance.
Le préfet motive sa décision en précisant qu'elle est l’aboutissement de la procédure engagée à son encontre par un courrier en date du 23 septembre 2019 qui lui a été notifié le 25 septembre 2019.
Simon Vainqueur disposait alors d’un délai de 15 jours pour faire valoir ses observations en réponse aux manquements constatés par l’autorité de tutelle.
A l’issue de la période contradictoire, aucun élément probant n’ayant été apporté par son avocat de nature à atténuer sa responsabilité, l’arrêté préfectoral du 16 octobre a donc mis fin à ses fonctions de président.

Le préfet rappelle d'ailleurs les griefs qui l'ont conduit à faire le constat d’une faute grave :

> des décisions contraires aux règles de la commande publique et aux obligations déontologiques qui s’imposaient à lui en sa qualité de président d’un organisme chargé d’une mission de service public ;
> la mise en place d’une réorganisation des services de la chambre malgré l’absence d’approbation par la tutelle du règlement intérieur modifié prenant en compte cette nouvelle organisation ;
> les violations répétées des règles de fonctionnement et d’information des élus du bureau de la chambre ;
> la désorganisation des procédures internes comptables.

La répétition des manquements relevés depuis son élection en mars 2018 et l’absence de réponse satisfaisante aux très nombreuses alertes de la tutelle ont abouti à cette décision.
Une assemblée générale extraordinaire sera convoquée dans un délai d’un mois pour élire un nouveau président.
Ce matin, son avocat se disait surpris par cette décision
©guadeloupe

 
Publicité