publicité

Téléphoner au volant, même à l'arrêt, est interdit

On le sait, téléphoner au volant est interdit. Mais, une nuance d'importance vient renforcer la loi : téléphoner au volant d'une voiture à l'arrêt est également interdit... Comme vient de le confirmer la Cour de cassation.

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Les sanctions seront désormais plus lourdes sur les routes, surtout si vous téléphonez au volant. 

Interdiction de téléphoner, même à l'arrêt

Téléphoner en conduisant est interdit. Mais téléphoner au volant d’une voiture à l’arrêt l’est aussi... Même en se garant sur le bas-côté...
Vendredi dernier, la Cour de cassation a confirmé l’amende reçue par un automobiliste verbalisé pour avoir téléphoné, alors qu'il avait garé son véhicule sur la voie de droite d'un rond-point, feux de détresse enclenchés. Zone considérée comme une voie de circulation. 
La loi est formelle mais pas explicite. En fait, selon la Cour de cassation, avoir son téléphone en main est interdit sur toutes les voies de circulation, que l'on soit en mouvement ou non. Ainsi, un véhicule, le moteur à l'arrêt, peut être considéré comme étant toujours en circulation selon la Cour.
En clair, être en circulation, ne veut pas forcément dire être en mouvement. C'est se trouver dans une zone où il y a de la circulation.
C'est d'ailleurs pour cela que l'on ne peut pas téléphoner à un feu rouge, ou à un stop. 

135 euros d'amende

Pour éviter l'amende, la loi prévoit quelques dispositions. Si l'on veut absolument se servir de son téléphone au volant, pour éviter toute sanction, il est conseillé de se garer sur une place de parking ou stationnement. 
En cas d'infraction, l'automobiliste risque une amende de 135 euros et de perdre 3 points sur le permis. 
Les seules exceptions : être en panne, même sur une voie de circulation, ou victime d'un accident de la route. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play