Témoignages : le manque criant de tests de dépistage fait grincer des dents

coronavirus
Dépistage Covid-19
Matériel de dépistage Covid-19 ©Sébastien Autale (Réunion la 1ère)
Elles sont nombreuses, les personnes malades, à vouloir être rassurées ou confirmées ; sont-elles, ou non, atteintes par le Covid-19 ? Un test de dépistage aurait pu leur permettre de prendre les dispositions adéquates, pour notamment protéger leurs proches. Mais ces tests sont denrées rares.

Le dépistage, pas donné à tout le monde


Le test de dépistage biologique du covid-19 n'est pas systématiques, alors que le nombre de personnes présentant des symptômes grandi de jour en jour. Le Ministère des Solidarités et de la Santé a imposer un cadre, quant à son accès : il est réservé aux malades présentant des difficultés respiratoires ou des maladies chroniques, aux personnes âgées symptomatiques, aux professionnels de santé symptomatiques, ou encore aux femmes enceintes. Objectifs : éviter d'engorger les services hospitaliers habilités à pratiquer ce test et favorser la prise en charge des patients fragiles et sévères.
Pour les autres malades, qui présentent des symptomes tels que de la toux, de la fièvre, ou des courbatures, il est conseillé de contacter un médecin généraliste qui, seul, peut prescrire un dépistage au coronavirus. Mais si le diagnostic ne fait apparaître que des signes bénins de la maladie, la consigne sera de rester strictement confiné à domicile.
Une autre possibilité, pour détecter la maladie, est l'auto-diagnostic, en ligne, proposé par l'Institut Pasteur.
 

Témoignage d'une personne guérie : le Covid-19, réellement une histoire ancienne ?


Fabiola était le premier cas de contamination au Covid-19, en Guadeloupe, diagnostiquée le 12 mars dernier. Aujourd'hui, cette mère de famille, résidant à Saint-Claude, est dite guérie, comme dix-sept autres personnes dans l'archipel, en ce 28 mars.
Pour autant, elle n'est pas rassurée. Elle souhaite confirmer son état de santé, par un test.
Dans le cas contraire où la maladie serait encore là, elle craint de contaminer les membres de sa famille.
Son témoignage :

Fabiola, dite guérie du Covid-19

 

Témoignage d'une infirmière présentant des symptomes


Marie (appelons-la ainsi, pour préserver son anonymat) est infirmière au Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre/Abymes. Elle exerce dans un service sensible. Marie ressent des symptomes deuis deux jours et ses pense infectée. Mais elle est dans l’incapacité de se faire dépister. Elle est donc chez elle, en attente de la procédure à suivre.
Son témoignage :

Marie, infirmière malade