Tipo Péyi veut résoudre les défis de l'alimentation des très jeunes enfants

entreprises
Rachèl Lollia éditrice des guides Tipo Péyi
©Priscilla Romain
Rachèl Lollia pouvait s’assurer des jours tranquilles et prospères dans les bureaux d’une entreprise, au poste de directrice de communication scientifique. Mais au lieu de cela, elle a décidé de venir se mêler à la bataille de l’entrepreneuriat local, pour une juste cause.
 
Comment réussir la diversification alimentaire des enfants, tout en leur inculquant le goût des produits de leur territoire ? C’est à cette question que répond l’initiative Ti Po Péyi conduite par Rachèl Lollia. La jeune femme qui justifie de solides compétences universitaires notamment un diplôme de biologie cellulaire humaine, a décidé de se concentrer sur la nutrition avec une spécialité sur les milieux tropicaux.

Son parcours universitaire ne la destinait pas à l’entrepreneuriat, mais le coeur a ses raisons que la raison ignore. « J’ai une vrai passion pour les fruits et légumes tropicaux, ainsi quitte à maîtriser quelque chose, autant maîtriser quelque chose qui vient de chez soi. » Quel que soit le choix de carrière, Rachel Lollia espérait surtout conserver une certaine « flexibilité d’action ». La naissance de son deuxième enfant pose des interrogations dont les réponses trouvent un nom : Tipo Péyi.


Prendre le problème à la racine


L’initiation à l’alimentation d’un enfant que l’on essaie de sevrer est un cheminement parfois complexe pour les parents. Certaines erreurs, telles que l’introduction trop rapide du sucre pourraient être évitées, d’autant plus lorsque les solutions optimales se trouvent dans les produits locaux. C’est pourquoi, pour commencer, Rachèl Lollia a choisi de proposer aux parents un guide. Un ouvrage édité sur ses propres fonds avec une cible rendue extrêmement précise, par les coûts exorbitants de l’édition dans les Antilles-Guyane.

La jeune femme table dans un premier temps sur l’éducation. Son guide passe en revue les fruits et légumes péyi ainsi que le rôle qu’ils peuvent jouer dans l’alimentation de l’enfant. Elle donne aussi des astuces pour mieux construire le rapport à la nourriture de l’enfant. Dans un second temps, elle introduit la mise en application grâce à des recettes à destination des mamans les moins inspirées. Dans les pages, aucune place aux produits importés, tous les aliments choisis ont une production locale.

Très clairement, Tipo Péyi entre dans la rondes des entreprises de Guadeloupe qui croient aux bénéfices d’une stratégie locale gagnante, pourvue qu’elle soit bien menée. Elle fait aussi partie de celles qui font le choix assumé et courageux de précéder les orientations institutionnelles.


Découvrez ci-dessous l'interview de Rachèl Lollia
©Priscilla Romain