publicité

Tour cycliste de Guadeloupe

rss

#Tour1ere : Boris Carène remporte son 3ème Tour cycliste de Guadeloupe

Au terme d'une course palpitante, l'Allemand Marcel Peschges du team Embrace the world remporte la 9ème étape à Capesterre Belle-Eau. Boris Carène de la team CCD remporte lui, son 3ème Tour cyclise international de la Guadeloupe. 

© Colbi Media
© Colbi Media
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Derniers kilomètres pour la caravane de la 68ème édition du Tour cycliste international de la Guadeloupe. 150,800 kilomètres entre Baie-Mahault et Capesterre Belle-Eau pour cette 9ème étape. 
 

Derniers kilomètres

89 coureurs pour une dernière étape, contre 126 lors de la 1ère étape... Et presque comme à chaque départ, les attaques fusent...
Un gros groupe se retrouve rapidement en tête de course à la sortie de Baie-Mahault. Tony Lemler de Bourg-en-Bresse, Pierre Bonnet du team pro Immo, Bruno Langlois d'Air Antilles Barbados, Pablo Guerrero Bonita et Juan José Cueto de la team Inteja, Larry Lutin de KAPDL, Carl Legrand et Kéran Barolin de l'UVN, Jean-Louis Damase de l'Excelsior, Mickaël Clarico de l'USL, Stéphane Larochelle et Frédéric Attaud de l'USR Vélo STPA ont 35 secondes d'avance sur le peloton, à cet instant.  
Ils auront jusqu'à 47 secondes d'avance sur le peloton, mais ça ne roule pas. Certains coureurs ne prenant pas de relais. L'écart qui ne change guère durant la moitié de la course. 
Plusieurs coureurs tentent de sortir du peloton... Parmi eux, Luis Sablon du team Nicolas Dubois VCC. Mais le peloton dit non !
Le groupe de tête éclate. Lemler et Clarico partent seuls... Dans leur roue, Bonnet et Legrand s'accroche. Les autres sont repris par le peloton. Peu d'action sur les kilomètres suivants...
Jusqu'à Capesterre...
 

Des attaques qui font mal 

C'est là que Jhonathan Salinas de l'USL, 3ème au classement général à 1'57 de Boris Carène de la team CCD, décide d'attaquer. Langlois, Fournet Fayard et Chassagne dans son sillage. 
Le team Pro Immo et la team Inteja ont décidé de mettre à mal le maillot jaune. L'équipe dominicaine souhaite donner à Francisco Mancebo, 2ème au général à 34 secondes de Carène, la possibilité de grappiller du temps et pourquoi pas faire basculer la course. 
Lancés à une allure folle, ces hommes recollent la tête de course. Ils creusent l'écart et la team CCD commence à rouler pour revenir sur l'homme dangereux, Salinas.
 

La solidarité guadeloupéenne en action

Et là, catastrophe, Anzola crève. Diaz déjà émoussé est redescendu. Carène se retrouve esseulé en tête de peloton. 
Le maillot jaune trouve alors des alliés de circonstance. Plusieurs coureurs guadeloupéens décident de rouler avec Carène. Le KAPDL, notamment, place Romain Vinetot et Loïc Laviolette en tête de peloton. Carène peut souffler. 
Le VCS, l'USR Vélo STPA, le team Nicolas Dubois VCC, viennent également en aide au double vainqueur du Tour cycliste de Guadeloupe. 
Grâce à eux, il tient le groupe de tête à portée de vue. Jusqu'au retour du boulet de canon Anzola sur le bord de mer de Capesterre Belle-Eau. 
 

Peschges vainqueur d'étape, Boris Carène, triple vainqueur du Tour

Carène rassuré, roule avec son lieutenant... Et prend le parti d'aller récuperer les hommes de tête, accompagné de Mancebo qui ne le lâchent pas. Ils reviennent sur tous, sauf sur Salinas... Il leur faut un dernier effort pour le revoir, dans les derniers kilomètres. 
Entre temps, un coureur du la team Embrace the world est sorti du peloton. Il remporte cette dernière étape à Capesterre Belle-Eau. 
Boris Carène, lui, remporte son 3ème Tour cycliste dela Guadeloupe. Une victoire qu'il dédie aux Guadeloupéens. 
1ère réaction de Carène

La fête du cyclisme a tenu toutes ses promesses. 
VOIR AUSSI : 
LENDEMAIN DE GLOIRE POUR BORIS CARENE

  1 534 109 504

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play