publicité

Tour cycliste de Guadeloupe

rss

#Tour1ere : Impérial Juan Murillo à Bouillante

Juan Murillo du Gwada Bikers 118 s'impose avec panache à bouillante, après une étape très montagneuse où les premières places ont été très disputées. Le Martiniquais Cédric Eustache endosse le maillot jaune après une très belle course.

© Christine Dragin
© Christine Dragin
  • Par Yasmina Yacou
  • Publié le , mis à jour le
Une étape à rebondissements. Comme on s'y attendait, la 4ème étape, la plus montagneuse a donné lieu à de nombreux bouleversements...


Une étape sur les chapeaux de roue

Dès les premiers kilomètres, une échappée prend forme. Luis Sablon, Kélian Duro du VCS, Teddy Ringuet, le porteur du maillot à pois, Ubeto, du CCD, Barolin de l'UVN, Nicolas Dumont, du VCG et une dizaine d'autres prennent les devants. Ils savent que cette étape fera des dégâts. 
Dans la première grosse difficulté de la journée, l'ascension des Mamelles, le groupe de tête explose. Milan Jimenez, Nava, Monier, Sablon, Dumont passent en tête au sommet. 

Baille-Argent, juge de paix

Mais le spectacle commence dans l'ascension de Baille-Argent. C'est dans cette montée que Boris Carène a l'intention d'attaquer. Tout le monde le sait, y compris le maillot jaune, Sébastien Fournet-Fayard, qui reste au contact. 
Avant de se laisser distancer dans la descente. Il ne reviendra pas. 
Carène part alors à l'assaut de la tête de course. Murillo, Eustache sont devant. Il recolle mais dans la dernière montée de Pigeon, Murillo écrase la course et distance tout le monde. Carène résiste. Eustache est décroché. 
Juan Murillo s'impose à Bouillante. Deuxième victoire pour le Vénézuélien du Gwada Bikers sur cette édition. Boris Carène prend la 2ème place. 

Un nouveau maillot jaune 

Cédric Eustache, qui a été impressionnant sur toute l'étape fait la meilleure opération du jour, en empochant le maillot de leader au classement général. Il a su anticiper les ascensions et résister, jusque dans les tous derniers kilommètres, au retour de Carène.
Avant de se faire lâcher dans la dernière ascension de Pigeon. Il s'accroche tout de même. Une motivation qui paie, puisqu'il est désormais le nouveau maillot jaune. 
A 12 secondes, Juan Murillo. À 29 secondes, Boris Carène. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play