#Tour1ere : nouvelle victoire pour Mickaël Guichard qui récupère le maillot jaune

cyclisme
Mickaël Guichard, team Pro Immo, maillot jaune après étape 2
©Gessy Blanquet
Le coureur du team Pro Immo impressionne... Mickaël Guichard s'est imposé en solitaire au sommet de Caféière, à Deshaies, après une étape mouvementée. Le sociétaire du team Pro Immo a su tenir bon, dans cette montée réputée "difficile", pour reprendre le maillot jaune.

Mickaël Guichard retrouve le maillot jaune, au terme d'une étape explosive de 144,5 km entre Saint-François et Deshaies... Le sociétaire du team Pro Immo s'est imposé, en solitaire, à Caféière. 

Malin celui qui aurait pu deviner l'issue de cette 2e étape. Après les péripéties de la course d'hier et la victoire éclatante d'Axel Zingle, l'étape du jour s'annonçait dure, avec une arrivée redoutée par tous les coureurs. 

Mais dès le départ réel, au niveau de la plage des Raisins Clairs, à Saint-François, certains coureurs ont des fourmis dans les jambes. Deux prennent la poudre d'escampette, Antonin Corvaisier de la Vendée U et Eliott Pierre, CC Etupes. Mais malgré leur bonne volonté, les échappés n'arrivent pas à creuser l'écart, ils sont vite repris par le peloton. 

Une échappée avec une vingtaine de fuyards

Peloton nerveux qui n'autorise aucun bon de sortie sur les premiers kilomètres. Jusqu'au Moule... Non loin du pont de l'Autre bord, cassure au sein du peloton. Une vingtaine de coureurs se détache. Dans ce groupe, Damien Maroni Chevalier et Angel Rivas Molina, de l'UVMG, Stéfan Bennett et Mickaël Guichard du team Pro Immo, Reverter Prades et Kaden Hopkins de la team Inteja, Mathieu Pellegrin et Julien Pierrat du CCD, Lucas Boniface et Antonin Corvaisier de la Vendée U, Kendric Clavier de KA PDL, Ever Rivera Guerrero, de l'ASC Karak, Clément Braz Afonso, Gwen Leclainche, Maxime Richard et Eliott Pierre du CC Etupes, ainsi que Jeïel Largitte et Adrien Urcel de l'USCG et Mickaël Stanislas de la Martinique... 

Cet imposant groupe de tête prend jusqu'à 1'50 d'avance sur le peloton. La team CCD décide alors de prendre les choses en main et tracte le peloton, dans l'espoir de recoller. Car piégés hier, Boris Carène et ses coéquipiers n'ont pas l'intention de répéter l'histoire. Il fait même redescendre Pierrat, pour venir prêter main forte. 

Un travail qui paie, puisqu'à Petit-Pérou, aux Abymes, la tête de course compte 1'22 d'avance sur le gros du peloton. 

L'épopée des 8

C'est le moment choisi pour une attaque. Trois hommes faussent compagnie au groupe. Julian Hellman de l'équipe allemande Embrace the world, Abdulhadl Alajmi de l'équipe du Kuwait pro cycling team et Kaden Hopkins. Ils sont bientôt rejoints par Mickaël Guichard. 

Le peloton se maintient à plus de 2 minutes. 

Peu avant le pont de Bréfort, au Lamentin, les 4 hommes de tête voient arriver 4 nouveaux coureurs, Bennett de la team Pro Immo, Pierre et Leclainche du CC Etupes et le dossard 102, Patrik Tybor de l'équipe slovaque. 

Les hommes de tête roulent vite. Le peloton se laisse décrocher et accuse plus de 3'41, à La Rosière, au kilomètre 80. 

A Petit-Bourg, entre Arnouville et Colin, Alarcon de l'USL et Anzola du CCD, accompagnés de plusieurs coureurs, tentent une percée. Le maillot jaune part à leur poursuite. Ils arrivent à creuser l'écart, car à Morne Bourg, à Petit-Bourg, 50 secondes les séparent du groupe d'Axel Zingle. Ils restent tout de même à bonne distance des 8 de tête qui ont une avance de 4'25. 

Dans sa tentative de rattraper les fuyards, le maillot jaune a fait exploser le peloton. Boris Carène s'est laissé surprendre et est à l'arrière de la course. 

Guichard, magistral

A l'avant, Guichard, décide, en sortant de la Boucan, à Sainte-Rose, de partir seul. Il place une attaque, personne ne peut répondre.

Il fait cavalier seul, jusqu'à la montée de Caféière, la réelle difficulté de la journée. L'ancien maillot jaune gère son effort et s'impose en solitaire à Deshaies.  

Gwen Leclainche du CC Etupes termine à la 2e place avec 1'11 de retard, et s'effondre à l'arrivée, victime de crampes. Stéfan Bennett vient compléter le podium. 

A l'arrière, la course est morcelée... Le maillot jaune tente de maîtriser la casse et termine à 6'43 du vainqueur. 

Le premier Guadeloupéen, Meving Gène, du CSCA, termine à 7'42, à la 20e place. 

L'arrivée dans la montée de Caféière, très compliquée, a fait des dégâts. Mais pour Mickaël Guichard, pas de pression, il estime avoir déjà réussi son Tour. 

 

Les classements à l'issue de la 2e étape Saint-François / Deshaies