Tournoi junior de Roland Garros : Océane Babel poursuit sa route, Maélie Monfils s'incline

tennis
Océane Babel se qualifie pour le 3e tour du torunoi junior de Roland Garros
©Fédération française de tennis

L'une progresse et l'autre s'incline. Une chose est sûre, Océane Babel et Maélie Monfils ne font pas pâle figure, au tournoi junior de Roland Garros. La première est qualifiée pour le troisième tour et la soeur de Gaël Monfils acquiert en expérience.

Océane Babel poursuit son parcours, dans le tournoi junior de Roland Garros.
La Guadeloupéenne est d’ailleurs une des favorites, pour la victoire finale.

Pour Maelis Monfils, en revanche, l'épreuve s'arrête là. Son passage sur la terre battue parisienne, a été synonyme de d'expérience enrichissante, pour cette autre jeune joueuse.

Océane progresse

Hier, lundi 7 juin 2021, la 7ème joueuse mondial junior a confirmé mériter son leadership, en se qualifiant pour le 3ème tour. Cela, en écartant la Belge, Hanne Van de winkel, en trois sets : 4-6, 7-5, 6-4.
Face à une joueuse accrocheuse, Océane Babel, 17 ans, a dû s’employer pour aller chercher la victoire.

Océane Babel répondait, après le match, à Nicolas Bouiges :

Océane Babel : "Fallait quand même que j'aille chercher les points et ce n'était pas du tout facile"

Pour rappel, la jeune femme avait fait forte impression, dans le tournoi du grand chelem, mardi dernier, face à la Russe 6ème joueuse mondiale sénior, Elina Svitolina, malgré le fait qu'elle se soit inclinée (6/2 - 7/5).
Et au premier tour du tournoi junior, Océane Babel a littéralement écrasé Reese Brantmeier (6-2, 6-1).
En huitièmes, elle sera contre la Russe Erika Andreeva ; un match difficile en perspective.

Océane Babel est le dernier espoir tricolore, chez les filles juniors.

Océane Babel
©Fédération française de tennis

 

Maelie s'incline

Fin de parcours, pour Maelie Monfils, 16 ans, au tournoi junior de Roland Garros.
Conviée à disputer, pour la première fois, le grand tableau du tournoi, remporté par son frère Gaël, il y a 17 ans, Maélie Monfils a manqué d’expérience, face la Russe, Polina Latcenko.
Elle s’incline en deux manches : 7-6, 6-0. Le premier set a donc été très disputé, avant que la jeune Guadeloupéenne perde ses moyens.

Déçue mais pas abattue, Maélie revient sur le match, au micro d’Alain Rosalie :

Maelie Monfils : "C'est peut-être le manque d'expérience qui a provoqué cette retenue"

Deux jeunes femmes guadeloupéennes à suivre, dès à présent et dans les années à venir...