Transport aérien : le ciel de Guadeloupe bien moins fréquenté, à compter de lundi.

coronavirus
Ambiance à l'aéroport
©clp
Du changement est annoncé, dans le ciel guadeloupéen, d’ici lundi 30 mars 2020. Seuls quelques vols d’Air France et d’Air Antilles Express sont maintenus, malgré le confinement, au nom de la continuité territoriale. Le trafic aérien sera fermé à toutes les autres compagnies.

Le contexte


L’épidémie de coronavirus impacte considérablement le trafic aérien et la fréquentation des aéroports, depuis le début du confinement.
De surcroît, les vols entre l'Hexagne et l'Outre-mer ont été "interdits",  jusqu'au 15 avril 2020, par arrêté ministériel... excepté pour les cas de force majeure.
Dès lors, les sites aéroportuaires et les compagnies aériennes n'avaient plus qu'à s'adapter.

C'est ainsi que, "Guadeloupe - Pôle Caraïbes" n'ouvre aux passagers que l’après-midi. Quant aux vols, ils sont très rares. Ceux qui veulent en profiter doivent montrer patte blanche.

Un nouvel ajustement devrait intervenir lundi 30 mars. Très peu d’avions sont prévus, le stricte nécessaire et, cela, pour vraisemblablement deux mois, jusqu’à juin prochain.


Mesures prises par la société aéroportuaire qui gère "Guadeloupe - Pôle Caraïbes"


Continuité territoriale oblige, à compter de la semaine prochaine, dans le ciel guadeloupéen, en provenance ou à destination de Paris, ne voleront plus que les Boeings 777 d’Air France, avec un changement d’aéroport. Orly étant fermé, à compter de lundi 30 mars 2020, les rotations se feront entre "Guadeloupe - Pôle Caraïbes" et "Roissy - Charles de Gaulle".
Trois rotations sont prévues, durant la semaine :
  • mardi 31 mars, un appareil en provenance de Paris se posera, dans l’après midi et repartira le soir
  • jeudi 02 avril, ce sera juste une arrivée ; le départ sera le vendredi
  • idem pour le week end : samedi 4 avril, sera un jour d’arrivée ; le dimanche le jour de départ.
A compter de la semaine suivante, il n'y aura plus que deux rotations trans-Atlantique :
  • arrivées des vols, les mardis et jeudis
  • départs, les mercredis et vendredis.
Sur le moyen courrier, l’Airbus A 320 d’Air France, entre Pointe-à-Pitre, Fort-de-France et Cayenne, ne volera plus qu’une fois par semaine ; ce sera le mardi.

Enfin, concernnat le trafic régional, c’est Air Antilles Express qui assurera la continuité territoriale, avec :
  • trois vols, les lundis, mercredis et vendredis, vers Saint-Martin
  • trois vols, également, vers Marie-Galante, les mardis, mercredis et vendredis.
Hormis ces quelques avions d’Air France et d’Air Antilles Express, dans un ciel désormais bien vide, ne sont également attendu que des vols sanitaires ou d’Etat.

NOTA BENE / Le dernier vol de la compagnie Air Caraïbes est maintenu, demain, dimanche 29 mars, tout comme le vol d'Air France, contrairement à ce qui a pu être annoncé aux clients.
 

Si votre billet n'est plus valable


Vous deviez voyager, mais en êtes empêché par la situation sanitaire actuelle ? Pour tout savoir des possibilités de reports, d'échanges, ou de remboursements de votre billet d'avion, cliquer ICI.