Un bébé en quête d'identité

vie locale
Bébé vient de naître
Cela fait deux mois qu'une maman essaie de formaliser la déclaration de naissance de sa fille qu'elle n'avait pas pu faire à la naissance. Mais malgré la situation sanitaire qui dérègle tout, la législation demeure inébranlable. Et la petite fille n'a toujours pas d'identité légale

C’est l’histoire d’une mère de 34 ans qui a donné naissance par césarienne à une petite fille, c'était à la fin du mois mai à la clinique « Les Eaux Claires ».
Extrêmement faible après l’opération elle laisse passer le délai prévu pour la déclaration de naissance obligatoire en mairie.
Depuis, son enfant âgé de deux mois n’a pas d’existence légale, ce qui n’est pas sans lui poser un certain nombre de problèmes au quotidien. Et le délai pour obtenir le précieux sésame l’acte de naissance qui ouvre certaines portes prend du temps.

La maman 

La maman

Déclaration de naissance 2

Selon la mairie, la procédure de déclaration doit se faire obligatoirement dans les 5 jours sinon impossible d’établir cet acte de naissance intégrale hors délais. Pour éviter ces oublis il existait une procédure remise en cause suite au covid 
La naissance de cet enfant est bien enregistré en mairie mais la déclaration hors délai contraint les parents à attendre.

Ange Hectus, responsable du service de l’état civil

Ange Hectus, responsable du service de l’état civil

Ces enfants sans statut juridique ne sont certes pas très nombreux mais il faut reconnaitre que la situation a de quoi interroger. Malgré tout, connaître les procédures peut aussi permettre d'éviter d'en arriver là.

Procédure déclaration de naissance