Un insupportable projet de complexe hôtelier à Jarry

justice
Zone de la Chapelle à Jarry
©FJO.
Dans le secteur de la Chapelle dans la zone industrielle et commerciale de Jarry, non loin de l’unité de production électrique, un investisseur privé entend construire un complexe hôtelier avec vue sur le petit cul de sac marin, au grand dam des riverains qui ne comptent pas le laisser faire.
Ils sont contre et ils le font savoir. Des propriétaires à proximité de ce projet de complexe touristique hôtel-commerce-service ont lancé une bataille judiciaire, à l’aide d’un cabinet d’avocats local. En cause une parcelle de terrain vendue au promoteur. 

Trois actions judiciaires sont lancées. Le projet est en attente de ces décisions


D’abord une contestation du permis de construire de ce complexe touristique hôtel-commerces et services, délivré par la mairie de Baie-Mahault en 2018.
Ensuite une action sur le bornage judiciaire et enfin une contestation de la vente d’une parcelle de terrain de 9000 mètres carrés qui longe le littoral. C’est cette parcelle de terrain qui inquiète plusieurs propriétaires. La parcelle 206 a été vendue en juin 1999 par le conseil général de l’époque.D'abord vendue au prix des domaines, elle a été rétrocédée par la SODEG, 5 ans plus tôt. Elle passe tout le long de leurs terrains respectifs.
Inconstructible, le promoteur entend y réaliser des aménagements de parkings, des parcours de promenade et de voies de dégagement pour son projet.  Sauf que pour ses voisins, il y a deux problèmes : Cette parcelle n’aurait pas existé à l’époque de leur achat dans les années 1960-1970. Zone inondable, constituée de mangrove, elle aurait été créée de toute pièce par le temps et les remblais successifs.
zone de la chapelle 2
©FJO.

Pour certains propriétaires, le bornage de leur propriété c’était l’eau. Ils affirment même ne pas avoir été mis au courant de cette vente pour 271 000 francs de l’époque, 41 000 euros.
Aujourd’hui, 20 ans plus tard, ces propriétaires espèrent beaucoup des actions judiciaires entamées.