Un marché flambant neuf pour Saint Claude

vie locale
Le marché de Saint Claude
Les autorités ont inauguré le nouveau marché aux vivres du centre- ville de Saint- Claude financé par ses propres budgets et ceux de l’Europe. La commune est désormais libérée de ses travaux et d’une partie de ses verrues du centre-ville. 
Saint- Claude libéré ! Saint- Claude réanimé !  Coût : 2 280 376€ : La moitié de ce budget  provient de la ville et l’autre, c’est Bruxelles qui paye. L’Europe au secours d’une rénovation qui était attendue par les commerçants
« Ca a pris un peu de retard, n’empêche que c’est bien fini !!Explique Claudin Ramassamy, boucher à Saint-Claude, » Cela fait cinquante ans que ma famille est installée à cet endroit. C’était la boucherie que mon père a ouvert ici en 1935. Et cette rénovation va nous permettre de travailler encore mieux. Cela a été formidablement bien réalisé. Plus  il y a d’animation, mieux c’est pour le commerce. Puisque des autres magasins vont s’ouvrir. Il y aura une poissonnerie et des marchandes de légumes. Cela entraînera une chalandise plus importante. »
Saint-Claude est à la croisée de deux populations : les étudiants de l’université et le tourisme vers la Soufrière. Deux axes de développement pour la modernisation du centre ville.
« C’est plus que l’inauguration du Marché aux Vivres, dit Elie Califer, Maire de Saint-Claude, c’est la fin officielle de la seconde phase de modernisation du centre-bourg. Donc le marché aux Vivres, les commerces, le parking, afin de redynamiser la petite cellule économique que nous avons dans le centre-ville de Saint-Claude. C’est un moment important après trente mois de travaux qui ont pénalisé l’activité économique. »
Une troisième phase de modernisation de la petite ville va se mettre en place. Un seul médecin pour dix mille habitants, des boutiques de restauration à mettre en place, bref un centre ville marchand à ressusciter.
L’Etat mettra la main à la poche explique Jacques Billant préfet de Guadeloupe, Nous allons définir les priorités et l’Etat continuera à s’engager auprès de Saint-Claude comme il le fait auprès de toutes les communes qui portent des projets de rénovation de centre-bourg. C’est une priorité du Gouvernement. »conclut le Premier résident de la commune puisque la résidence préfectorale et en fait l’ancienne Habitation Cabre.
Pas de prospérité sans paix... les patrouilles de gendarmerie fréquentes ces jours- ci ont quasiment expulsés les voyous et dealers qui squattaient le centre ville. Saint-Claude va redevenir fréquentable.