Une 5ème vague de Covid 19 possible en cette fin d’année.

coronavirus
5ème vague covid 19
©Guadeloupe La 1ère
Les chercheurs de l’Institut Pasteur viennent d’émettre leurs hypothèses. Par le biais de modélisation, ils ont tenté de savoir ce qui pourrait se passer….Et selon eux, il faut déjà s'attendre à l'arrivée d'une cinquième vague de contamination

A l’automne dans l’Hexagone et donc peut être en novembre en Guadeloupe, avec le début de la Haute saison touristique, c’est le moment où la 5 ème vague pourrait frapper d’abord le territoire national, puis ensuite les Antilles. Avec une nouvelle fois en cause, le variant Delta.

Dans leur dernière projection, les chercheurs émettent l’hypothèse qu’avec cette version du virus, le risque d’hospitalisation augmente de 50% et que la vaccination réduit ce risque de 95%.
Pour eux, afin d’éviter le pire, il est donc essentiel que la couverture vacccinale soit la plus large possible, aussi importante que possible chez les plus vulnérables parce que,expliquent-ils,

les adultes non vaccinés contribuent de façon importante à la pression hospitalière : par exemple, près de 95% des cas d’hospitalisation Covid en Guadeloupe en juillet-août

 

Dans leur modélisation, en tenant compte des niveaux de vaccination et de l’omniprésence du variant Delta aux caractéristiques plus virulentes, pour cette 5ème vague, les chercheurs s’attendent à ce qu’un tiers des infections ait lieu chez les enfants et adolescents, 2/3 chez les adultes.
Ils rappellent par ailleurs qu’outre la vaccination, le maintien des gestes barrières est primoridial pour limiter au maximum les contamniations et tenter, autant que faire se peut, d’éviter de nouvelles tragédies dans les semaines à venir.