Une cagnotte pour sauver leur institut de beauté

entreprises
Institut de beauté
Le cri d’alarme de deux jeunes cheffes d’entreprises dans le domaine des cosmétiques et du bien-être à la personne. Leur institut, situé aux Abymes, est fermé depuis le début du confinement, elles ne peuvent plus faire face aux échéances. Elles en appellent à leurs clients et aux bonnes volontés.
 
Une cagnotte leetchi en ligne, c’est l’initiative de Séverine Gustarimac et Gladys Deloumeaux. Elle en appellent à la générosité de ces clientes qui leur ont fait confiance tout au long de ces 3 années d’exploitation de Karibbean Beauty. Un institut qui a fait le choix de s’installer à Grand Camp aux Abymes, un quartier qui se bat économiquement.
Depuis le confinement, il n’y a plus de chiffre d’affaire et les charges quant à elles n’ont pas été suspendues.
Elles ont déjà postulé aux différentes aides mises en place par le gouvernement pour cette crise, mais pour l’heure, aucune réponse.
Pour leur cagnotte, elles souhaitent avoir 4 000 euros pour relancer leur structure à la sortie du confinement et à la reprise de l’activité.
Séverine Gustarimac, cheffe d’entreprise.

​​​​​​​Séverine Gustarimac


Ces deux jeunes cheffes d’entreprises sont bien connues dans l’Archipel. L’ouverture de leur institut, il y a 3 ans, avait été célébré. Tout comme les deux ans de la structure : l’an dernier, un véritable show avait été donné. Ce sont des battantes, et pas question de se laisser abattre.
Séverine Gustarimac, cheffe d’entreprise.

​​​​​​​Séverine Gustarimac

​​​​​​​​​​​​​​