Une escale au goût amer à la marina de Bas-du-Fort

coronavirus
Marina Bas-du-Fort
©E. Stimpfling
Les sorties en mer, les activités nautiques, les baignades, tout est suspendu depuis le 16 mars dernier. Un arrêt qui concerne également les plaisanciers de passage. Une quinzaine sont ainsi en escale contrainte forcée à la marina de Bas-du Fort.
Ils étaient dans les eaux à proximité de la Guadeloupe ou faisaient une escale en Guadeloupe lorsque l'ordre de confinement a été lancé.
En escale à la marina de Bas du Fort
©E. Stimpfling

Plus possible pour eux de descendre de leur bateau ou de repartir. C'est donc en Guadeloupe, à la Marina de Bas-du-Fort, qu'ils vivent la pandémie. Protégés certes de tout contact extérieur mais souvent avec de sérieux désagréments.
Au point qu'ils ont constitués un collectif pour parler d'une seule voix et porter à la connaissance des autorités la situation qui est la leur sur leur bateau. 
Marina Bas-du-Fort 2
©E. Stimpfling

Une action qui a déjà reçu des réponses de la direction de la marina et qui ne suffit pas. Surtout qu'à l'heure actuelle, ils ne savent même pas quand cette escale forcée pourra prendre fin. 

VOIR AUSSI :
©guadeloupe