Une marche en mémoire de nos aïeux dans les rues abymiennes

histoire
Hommage au morne de la Mémoire, aux Abymes, le 25 mai 2022
Hommage au morne de la Mémoire, aux Abymes, le 25 mai 2022 ©Eddy M. Golabkan
En ce mois du souvenir, une marche mémorielle s'est déroulée, ce 26 mai, aux Abymes. Un hommage aux ancêtres et aux aïeux qui se sont battus pour obtenir l'abolition de l'esclavage. C'est désormais une tradition dans la ville. Du boulevard des Héros au morne de la Mémoire, ils étaient nombreux à s'être déplacés pour cet hommage populaire.

Ils étaient plus d'une centaine marchant au rythme des "gwoup a po"... Vêtus de blanc, la tête en rouge... Ce 25 mai, la ville des Abymes, dans le cadre du Mai des Mémoires, organisait une marche mémorielle, en hommage aux aïeux. 

Des héros disparus mais ô combien importants

Chaque année, les héros de 1802 sont célébrés explique Francesca Faithful, la présidente de la commission Culture aux Abymes et à la communauté d'agglomération Cap Excellence.

©Guadeloupe

Des gerbes de fleurs déposées au pied des statues représentant ces symboles de la lutte contre le rétablissement de l’esclavage en Guadeloupe. D'abord Joseph Ignace qui avait rejoint la résistance menée par Louis Delgrès...

Puis la procession a remonté le boulevard des héros la mulâtresse Solitude, le regard fier a, elle aussi, reçu son bouquet commémoratif. Tout comme Louis Delgrès, commandant abolitionniste… Et Nelson Mandela, un autre symbole, celui de la lutte contre la ségrégation raciale.

Rendre hommage pour ne pas oublier

C'est au son des conques "a lambi" que les marcheurs sont arrivés au morne de la Mémoire où les noms des 1 800 esclaves reconnus, ayant travaillé dans les habitations coloniales des Abymes ont été honorés.

Les participants de la marche mémorielle arrivent au morne de la Mémoire. ©Eddy M. Golabkan

Un devoir de mémoire et de transmission indispensable pour se rappeler d’où l’on vient…