Une opération de sauvetage réussie aux Chutes du carbet

disparition
Disparus chutes du carbet
©A. Houda et B. Pansiot-Villon

Ils risquent de s'en souvenir longtemps. Les randonneurs disparus depuis hier, lundi 5 avril, aux Chutes du carbet ont été retrouvés très fatigués mais sains et saufs. Le couple avait réussi à alerter les secours. Après une nuit difficile en pleine nature, ils ont été localisés par les pompiers.

Tout est bien qui finit bien. Un homme de 29 ans et une femme de 30 ans ont finalement été retrouvés sains et saufs ce mardi 6 avril. Ils avaient été signalés disparus depuis hier, lundi 5 avril, en début de soirée, pris au piège aux Chutes du carbet. Et les gendarmes étaient à leur recherche depuis lors. 

sauvetage chutes du carbet
©SDIS971

Petit retour en arrière. A 18 heures, apeurés et inquiets, les deux jeunes gens ont appelé la gendarmerie, avec leurs téléphones portables,  leur signalant qu'ils s'étaient perdus. Les forces de l'ordre n'ayant malheureusement pas réussi à retrouver leur géocalisation, les ont cherché durant de longues heures, jusqu'à une heure du matin. En vain. La batterie de leurs téléphones portables s'étant déchargés.

Treuillés par un hélicoptère jusqu'au stade de Marquisat

Après une pause, les recherches ont été relancées vers 8 heures, ce mardi 6 avril. Et c'est à 12h25 qu'ils ont finalement été retrouvés, sur les hauteurs de la rivière du Grand Carbet, très difficile d'accès. Finalement, pour les extirper de la zone, le couple a été treuillé par un hélicoptère jusqu'au stade de Marquisat. Très fatigués, le couple a été raccompagné par les gendarmes.

Un sauvetage d'une grande envergure. Pour cela, d'importants moyens ont été déployés : six pompiers de Capesterre habitués aux zones périlleuses, huit gendarmes de la brigade de Saint-Claude et quelques gendarmes mobiles.

Lieutenant Joël Caniquitte, chef des pompiers de Capesterre-Belle-Eau