Une prime exceptionnelle versée aux policiers mobilisés pendant la crise sociale de novembre

sécurité
Une d'outremer.l'info du vendredi 3 décembre 2021
La crise sociale aux Antilles ©Outre-mer la 1ère
C’est un début de reconnaissance, estime le syndicat UNSA police… Une prime exceptionnelle va être versée à plusieurs centaines de policiers de Guadeloupe et Martinique pour leur gestion de la crise sociale de novembre 2021, et notamment des violences urbaines.

Les policiers des Antilles vont être récompensés pour leur gestion de la crise sociale de novembre dernier.

Un mouvement social marqué par des barrages routiers très durs, et aussi des débordements et des violences. Pendant toute cette période, les forces de l’ordre ont été mises à rude épreuve. Les syndicats de police étaient montés au créneau auprès du ministère de l’Intérieur pour obtenir une reconnaissance concrète par leur tutelle.

Une demande entendue : l’UNSA police annonce que plusieurs centaines d’agents en Guadeloupe et en Martinique vont se voir attribuer une prime de résultats exceptionnelle, pour la gestion d’une crise que le syndicat qualifie d’ampleur nationale.

Pas de précision pour l’instant sur le nombre exact de bénéficiaires, ni sur le montant de la prime. Pour Nicolas Le Tumelin, secrétaire régional UNSA police, il s’agit d’un début de reconnaissance. 

Nicolas Le Tumelin, secrétaire régional UNSA police