Une réunion des maires avec le ministre des Outre-mer pour trouver une issue favorable au conflit des personnels de santé

social
jocelyn sapotille/sébastien lecornu
Du côté de l'association des maires, Jocelyn Sapotille a participé à une visio-conférence avec le ministère des Outre-mer. Une nouvelle réunion pour essayer de trouver les portes de la négociation demandée par le collectif engagé dans cette lutte.

Pendant plusieurs heures, ce matin, jeudi 25 novembre, Jocelyn Sapotille, a décliné, par visio-conférence à Sébastien Lecornu, le ministre de l'Outre-Mer, les adaptations possibles à la loi pour tenter de trouver une issue favorable au conflit des personnels de santé. Le président de l'association des maires se félicite d'un échange constructif même si aucune réponse définitive n'a pour l'instant été apportée. 

Deux propositions ont été faites au ministre de l'Outre-mer. Le président de l'association des maires lui a soumis l'idée que l'application de la loi soit suspendue et que les personnes concernées par les suspensions de salaire puissent continuer à exercer leur profession sous couvert de tests PCR, en attendant qu'une solution définitive soit trouvée.

Deuxièmement, nous avons demandé qu'une instance de dialogue se mette en place sur le plan local avec les personnes concernées et avec les forces vives de la Guadeloupe.

Jocelyn Sapotille, président de l'association des maires

 

Jocelyn Sapotille, président de l'association des maires

De son côté, Sébastien Lecornu a pris note des demandes des maires de Guadeloupe et a promis de revenir rapidement vers eux pour envisager, ou non, leur mise en place.