publicité

Valérie Denux, nouvelle directrice de l'ARS Guadeloupe Saint Barthélemy et Saint Martin

Valérie Denux est nommée directrice générale de l’agence de santé de la Guadeloupe, de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, à compter du 15 mars 2018.

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Valérie Denux, qui vient d'être nommée à la tête de l'Agence Régionale de la Santé de la Guadeloupe de Saint Barthélemy et de Saint Martin, est médecin en chef des armées. Elle compte plus de 22 ans de services. Elevée au grade de chevalier dans l'Ordre du mérite, elle est reconnue dans ce que l'on appelle la "médicostratégie", les aspects techniques concernant tous les éléments se rapportant à la pratique médicale en temps de guerre.
Elle remplace à ce poste Patrice Richard, parti après 4 ans et demi à la tête de l’ARS. L'ancien directeur de l’Agence Régionale de Santé de la Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy a géré plusieurs crises durant son second mandat en Guadeloupe  : épidémie de chik, zika, un ouragan et l’incendie du CHU...
Il reviendra donc à Valérie Denux de gérer l'épineux dossier du CHU, alors que la direction de cet établissement qui avait annoncé son choix pour un déménagement in-situ des services dont les locaux sont à nettoyés, s'est vu contredite par la ministre des Outre-mers samedi soir. Celle-ci préférant prendre le temps et le conseil des experts pour une décision mûrement réfléchie et expliquée au personnel. 
Alors que Valérie Denux était nommée par le Conseil des Ministres, le Conseil de Surveillance élargi du CHU était réuni pour envisager l'avenir. Un avenir où elle aura très tôt, son mot à dire. Elle suit déjà la situation de près et rencontrera dans les jours qui suivront son arrivée tous les acteurs impliqués dans cette crise. Une équipe, dépêchée par le ministère des solidarités et de la santé, l’accompagnera à partir du 19 mars pour plusieurs jours afin d’apporter un soutien au CHU pour la gestion de cette crise. Celle-ci sera composée de personnes expertes en toxicologie, en neurologie, en organisation des soins et en gestion de crise hospitalière. Les résultats de cette mission seront présentés aux instances du CHU et partagés en toute transparence.

Sur le même thème

  • santé

    Le scandale du chlordécone, le dossier oublié de la visite ministérielle

    Grand oublié de la visite des ministres de la Transition écologie et de l'Outremer, le dossier du chlordécone. Nicolas Hulot était pourtant attendu sur ce scandale sanitaire et environnemental...

  • santé

    EFS : Des donneurs intoxiqués par des sandwichs

    Plusieurs intoxications alimentaires ont été constatées à la suite de dons du sang... Au moins 3 donneurs auraient été intoxiqués par la collation proposée aux donneurs après la collecte. L'Etablissement Français du Sang tient toutefois à rassurer la population sur la sécurisation de ses opérations.

  • santé

    Il fait chaud au CHU !

    Le CHU et la galère quotidienne pour le personnel, pour les malades et pour ceux qui les visitent : un seul des quatre ascenseurs de la tour Nord fonctionne actuellement. Et dans les chambres, la chaleur est étouffante.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play