publicité

Patrice Richard à l'heure du bilan

Patrice Richard part après 4 ans et demi à la tête de l’ARS avec le sens du devoir accompli. Le directeur général de l’Agence régionale de Santé de la Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy a géré plusieurs crises : épidémie de chik, zika, un ouragan et l’incendie du CHU...

  • J. Massicot et Ch. Horn
  • Publié le
Le directeur général de l’ARS quitte la Guadeloupe après un mandat de 4 ans et demi. Plus d’un milliard de crédits supplémentaires et des crises inédites à gérer
La mandature de Patrice Richard a démarré sur les chapeaux de roues. L’incendie du CHU et la mobilisation du territoire national, un hôpital de campagne pendant 2 mois ; les ouragans Irma et Maria ; une épidémie vectorielle tous les 2 ans : chikungunya en 2013, Zika en 2016.
Autre grand dossier pour Patrice Richard : la création en janvier 2016 de la 1ère plateforme territoriale d’appui aux médecins libéraux de France, 62 % de la population sont désormais couverts par un contrat local de santé et une priorité donnée à la prévention du surpoids et de l’obésité, le plan d’accompagnement pour améliorer le fonctionnement du CHU…
Patrice Richard part avec le sentiment du devoir accompli. Et il a choisi un site emblématique pour sa conférence de presse : l’hôpital de Capesterre-Belle-Eau.
PATRICE RICHARD ANCIEN DIRECTEUR DE L ARS



1 519 858 353

Sur le même thème

  • santé

    Point d'étape de la construction du nouveau CHU

    La direction du centre hospitalier universitaire de Guadeloupe a voulu faire le point sur l'avancée des travaux de la construction du nouveau CHU. Après une première phase de travaux, la construction des bâtiments, va pouvoir commencer.

  • santé

    CHU : Immersion aux urgences

    C'est au coeur du service des Urgences que nous conduit la 3ème étape de notre enquête sur cette année de l'après incendie du 28 novembre 2017. Les Urgences, un service clé de l’hôpital, qui n’a pas été délocalisé mais qui a changé de site au sein même du CHU.

  • santé

    Bientôt des préservatifs remboursés sur prescription médicale

    Des préservatifs seront désormais remboursés sur prescription médicale pour aider à lutter contrer le sida, a annoncé ce mardi 27 novembre, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, sur France Inter.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play