publicité

Verdict le 29 mai dans le procès en appel de l'affaire Equinoxe

Rejugé en appel depuis vendredi dernier, le meurtrier présumé du jeune Yohann Equinoxe, poignardé à plusieurs reprises en septembre 2016, sera fixé sur son sort le 29 mai prochain. Mais quelques incidents ont perturbé la tenue du procès. 

© catherine le pelletier
© catherine le pelletier
  • Olivier Lancien
  • Publié le
Après deux jours de procès, nous connaîtrons l'épilogue du procès en appel du mineur accusé d'avoir tué le jeune Yohann Equinoxe en septembre 2016. 

14 ans de prison requis par l'avocat général

Le meurtrier présumé de Yohann Equinoxe connaîtra le verdict de son procès en appel le 29 mai prochain. L'adolescent de 16 ans avait été condamné à 14 ans de prison en septembre 2017, pour le meurtre du jeune lycéen à quelques mètres de son établissement, le lycée Chevalier de Saint-Georges, pour une histoire de téléphone portable.
Il saura à la fin du mois si les jurés de la cour d’assises d’appel des mineurs à Basse-Terre allègent ou non sa peine. L'avocat général a requis une peine de 14 années d'emprisonnement, soit la même durée qu'en première instance. 

Incidents pendant l'audience

Mais l’audience de ce matin a été perturbée. Comme lors du premier procès, l'audience a été emaillée d'incidents. 
Le dernier avocat de la défense, le bâtonnier Roland Ezelin a été empêché de plaider par le magistrat présidant l'audience. Les avocats de la défense ont donc quitté le palais de justice.
Ils sont très remontés. L'avocat appelle l'ensemble de la profession à se mobiliser. 

Roland Ezelin, avocat de la défense

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play