Vers une adaptation de l'application du pass vaccinal en Outre-mer

coronavirus
Assemblée nationale 2
©CC-BY-SA Funky Tee
Alors que la situation reste explosive, en Guadeloupe, dans le contexte de fronde anti-pass sanitaire et anti obligation vaccinale, l'Assemblée nationale a adopté, mercredi, un amendement prévoyant une adaptation de l'entrée en vigueur du pass vaccinal, en fonction des réalités des territoires.

La députée Justine Bénin a évoqué, hier, sur son compte Twitter, l'avancée obtenue, quant à la prise en compte des spécificités locales, dans le cadre du renforcement des outils de gestion de la crise sanitaire.

Mercredi dernier, la Commission des lois de l'Assemblée nationale a en effet examiné le projet de loi relatif au pass vaccinal et adopté un amendement, prévoyant l'adaptation de l’entrée en vigueur du pass vaccinal, en fonction des réalités des territoires. Cet amendement a été porté notamment par les députés Justine Bénin, Hélène Vainqueur-Christophe et Max Mathiasin, en collaboration avec les sénateurs et exécutifs locaux. Ce texte comprend une disposition générale permettant aux préfets de région d’adapter la date de mise en oeuvre du pass vaccinal.

Compte tenu du contexte local, les élus guadeloupéens se félicitent de cette avancée favorable. Ils saluent le travail des parlementaires guadeloupéens, qui ont su interpeller le Gouvernement sur la situation sociale et sanitaire particulière du territoire. 

Communiqué de Justine Benin, Ary Chalus, Jean-Philippe Courtois, Victoire Jasmin, Guy Losbar, Victorin Lurel, Max Mathiasin, Jocelyn Sapotille, Olivier Serva, Dominique Théophile, Hélène Vainqueur-Christophe - 30/12/2021

Pour rappel, le ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran, s'était montré favorable à cet amendement, en se justifiant par cette phrase : "On ne veut pas ré-enflammer un conflit social" dans les Antilles.