Victime d'un incendie à l'Est de la Guadeloupe, le Maersk Vilnius fait route vers Panama

transports
Maersk Vilnius
©Shipspotting
Victime d’une incendie, le Maersk Vilnius fait actuellement route vers un chantier naval de Panama après avoir été pris en remorque par l’ALP Defender. Le porte-conteneurs battant pavillon de Singapour a été victime d’un feu localisé en salle des machines à l'Est de la Guadeloupe.
Victime d'un incendie, alors qu'il naviguait le 26 avril dernier à 190 milles nautiques (350 km) à l'Est de la Guadeloupe, le porte-conteneur a été pris en charge par le remorqueur ALP Defender. Il fait actuellement route vers un chantier naval de Panama. L’équipage a réussi à maitriser l’incendie en quelques heures mais les dommages matériels constatés n’ont pas permis de redémarrer les moteurs de propulsion. « Tout le câblage électrique a fondu » précise une source maritime.

Arrivé sur zone le 28 avril, l’ALP Defender, un remorqueur battant pavillon néerlandais et basé à Trinidad, a réussi a passer une remorque le 29 avril à environ 63 milles nautiques à l’Est de l’île de la Désirade, après 7 heures d’effort. « Un délai d’exécution plutôt surprenant d’autant que les conditions météo sur zone étaient particulièrement clémentes » s’étonne cette même source maritime. "Le remorqueur a été affrété par la compagnie propriétaire du porte-conteneurs » précise le CROSS  Antilles Guyane, qui suit la situation de très près.

Le porte-conteneur Maersk Vilnius transporte près de 1300 tonnes de combustible et d’autres produits polluants. Les contenants n’ont pas été affectés par l’incendie et demeurent en sécurité.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live