Violences par arme à feu : deux victimes en une nuit, l'une en Guadeloupe, l'autre à Saint-Martin

violence
Pompiers
Deux hommes ont été tués, à quelques heures d'intervalle. Le premier, un trentenaire, retrouvé criblé de balles, à Pointe-à-Pitre. Le second, un adolescent de 15 ans, est décédé suite à une blessure par balle, à Saint-Martin.

La victime a été retrouvée peu avant 20 heures, ce vendredi 18 février, avenue Paul Valentino, à Carénage, à Pointe-à-Pitre, ont indiqué les sapeurs-pompiers. 
Appelés sur une intervention pour une lésion par arme à feu sur la voie publique, ils découvrent un jeune homme d'une trentaine d'années, criblé de balles, gisant sur la chaussée. Les secours n'ont rien pu faire. La victime a été déclarée décédée par le médecin du SMUR.

Quelques heures plus tard, c'est à Saint-Martin qu'un nouveau blessé par balle est signalé. Une demande de secours pour une personne blessée par arme à feu parvient à 22h20. 
Sur les lieux, les sapeurs-pompiers prennent en charge un adolescent de 15 ans, présentant un impact à la hanche droite. Le jeune homme fait alors un arrêt cardiaque, alors que l'équipe du SMUR est attendue sur place. Transporté en urgence absolue au centre hospitalier, il est décédé là-bas, selon les pompiers.