Visite de chantier : Les travaux d'urgence sur le réseau d'eau potable continuent

consommation
Point sur l’opération coup de poing, lutte contre fuites d'eau, Préfet à Goyave
©Ludovic Gaydu
Les travaux d'urgence sur le réseau de distribution de l'eau, pour parer aux nombreuses fuites, se poursuivent. Le Préfet était ce samedi matin à Capesterre Belle-Eau, puis Goyave, pour faire le point sur l'avancée des réparations. 
A l’occasion de la visite de 3 chantiers en cours à Capesterre-Belle-Eau et Goyave, Philippe Gustin a dressé un point de situation de l’ensemble des travaux réalisés dans le cadre de la réquisition préfectorale, sur le réseau d'eau potable de Guadeloupe. 
 

Des réparations pour respecter les tours d'eau

En moins de 3 semaines, près de 450 fuites ont été identifiées sur plus de 360 kilomètres de réseaux inspectés. Des matériels ont été remplacés comme la pompe de la station de pompage de Morne Rouge à Goyave. Un équipement financé par la commune et qui va soulager 3 000 habitants…
Mais, "cette opération n'a pas la prétention de rétablir en quelques jours un service qui se dégrade depuis des années" indique la préfecture. Elle doit permettre le respect du calendrier des tours d'eau, que la sécheresse et le contexte de crise sanitaire a encore plus déréglé qu'en temps normal. Ainsi, les usager pourront "s'organiser" et "assurer les gestes barrières."
 

Des réparations parfois très simples

Certaines opérations nécessitent en revanche très peu d’investissement, indique la Préfecture comme un joint changé à la sortie d’un compteur à Capesterre-Belle-Eau qui faisait perdre au réseau l’équivalent de 300 bouteilles d’eau par jour… Ou une pompe...
Pompe eau
©Ludovic Gaydu


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live