Vol d'armes à la Douane : six personnes interpellées

justice
Vol d'armes et munitions à la Douane
©DR
Trois semaines après un vol au local d'armes de la Douane à Carénage, six personnes, résidant en Guadeloupe, ont été interpellées par le service de recherche de la gendarmerie. Quatre ont été déférés devant un juge d'instruction. Les deux autres sont en garde à vue. Une seule arme a été retrouvée.

Les prélèvements effectués par les techniciens de l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale ont permis d'identifier et d'interpeller six personnes qui ont participé au cambriolage des locaux de la Douane, le 19 novembre dernier. 

Selon le lieutenant colonel Joël Kerleau, commandant service de recherche de gendarmerie, les individus "ont profité du chaos qui était engendré par les violences urbaines, des émeutes quasi insurrectionnelles, avec des voitures enflammées sur le site, pour pénétrer par la force au sein des bâtiments des Douanes de la gendarmerie maritime, au moyen d'un chariot élévateur volé à proximité pour défoncer le portail"
Pour rappel deux coffres ont été dérobés, ce soir du 19 novembre. 


Les deux coffres contenaient des armes et des munitions : six pistolets automatiques, un pistolet mitrailleur et un fusil à pompe, ainsi qu'un certain nombre de munitions. Pour l'heure, seul un pistolet automatique a été retrouvé. Son propriétaire a été condamné pour recel, la semaine dernière, à 18 mois de prison ferme. 

Sur les 6 personnes interpellées, 4 ont été mises en examen pour vol aggravé par 3 circonstances et placées en détention provisoire. Deux autres sont toujours en garde à vue.

Toutes encourent jusqu'à 7 ans de prison ferme.

A (re) voir le reportage d'Eric Stimpfling :