"Vous pouvez accélérer. Il reste aussi quelques places au cimetière", la Sécurité Routière dévoile sa nouvelle campagne choc

sécurité
Camion Campagne sécurité routière avec fauteuils roulants
©Pref971
Depuis le déconfinement, 13 personnes ont perdu la vie sur les routes de Guadeloupe. La préfecture tire la sonnette d'alarme en lançant une nouvelle campagne choc "pour arrêter le compteur des victimes". Mais également rappeler que tout accident peut laisser des séquelles irréversibles.
23 tués sur les routes depuis le début de l'année dont plus de la moitié depuis la fin du confinement. Les chiffres s'emballent... D'où la nouvelle campagne choc de la Sécurité routière, avec comme slogan "Vous pouvez accélerer. Il reste aussi quelques places au cimetière". 
 

13 morts en 6 semaines

Selon les derniers chiffres recensés par la Préfecture, 13 personnes ont perdu la vie lors d'accidents de la route, depuis le 11 mai, soit près de 2 morts par semaine. Dans ce contexte, les autorités ont décidé de frapper fort. En début d'année, une première campagne percutante, avait marqué les esprits. Le slogan "La vitesse ou la vie ? Choisis !" était déjà destinée à faire réagir. Pendant plusieurs semaines, les Guadeloupéens ont pu voir sur les routes du département, une voiture renversée... Non loin, un corps sous un drap... 

La mort n'est pas la seule issue à un accident 

Cette fois, la préfecture souhaite à nouveau tenter d'enrayer la spirale actuelle (13 morts depuis le déconfinement). En plus de rappeler que les comportements à risque font grimper la mortalité sur nos routes, cette nouvelle campagne a aussi pour objectif de montrer que la mort n'est pas la seule issue. Un accidenté peut rester handicapé ç vie avec de lourdes conséquences pour soi et sa famille. 
C'est donc en partenariat avec deux associations spécialisées dans la prise en charge des personnes handicapées, l'AGSPH (association guadeloupéenne pour le soutien des personnes handicapées) et l'AFTC-Guadeloupe (association pour les familles de traumatisés crâniens et cérébro-lésés de Guadeloupe), qu'a été lancée ce slogan véhiculé par un camion "transformé pour l'occasion en porte fauteils roulants", indique la préfecture. 
Dina Latchoumaya, cheffe d'unité Sécurité routière, coordinatrice départementale de la sécurité routière, explique l'objectif de la campagne : 
©guadeloupe
La campagne, lancée ce lundi 22 juin, est prévue sur 3 semaines.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live