Wil Aime remporte le Prix des arts et de la culture

cinéma
Wil aime
©Wil Aime
Wil Aime, de son vrai nom, Wilhem Oxybel, a remporté ce week-end le Prix des arts et de la culture. Une cérémonie où ont également été primés les rappeurs Joey Starr et Passi.

Chaque apparition de Wil Aime est un évènement et pour cause. Absent des réseaux sociaux depuis novembre 2020, c'est avec une bonne nouvelle que le jeune homme de 26 ans, d’origine guadeloupéenne, est réapparu. Il a remporté hier, samedi 23 octobre, le Prix des arts et de la Culture, organisé au Sénat.

Ce vidéaste guadeloupéen fait sensation depuis 2015 sur Facebook où il comptabilise plus de 5 millions d'abonnés grâce à ses vidéos storytelling, qui seraient, d’après le magazine culturel Les InRocks, "Des bijoux de réalisation". 

Une récompense qu'il dédie à

Ma famille, mon équipe, la Guadeloupe, mes proches et tout ceux qui aiment ce que je fais et continuent à le soutenir.

Wil Aime

 

Le jeune homme a tout d'abord commencé à réaliser de très courtes vidéos. D'ailleurs, ses premières vidéos de 6 secondes ont été tournées en Guadeloupe, "tout un symbole", pour lui.

Après quelques vidéos d’humour, il commence les créations qui s'apparentent à des contes ou des récits. Un art dans lequel excelle le jeune Wilhem, pour qui ses vidéos sont une invitation à se balader dans son propre cerveau...

Ses vidéos sont inspirées de la vie quotidienne, notamment sentimentale (L'art de la tromperie, L'art de la tromperie 2) et estudiantine (Comment sortir de la Friendzone). Elles intègrent ensuite des éléments de l'actualité, tels que le braquage de Kim Kardashian ou l'Affaire Théo. Enfin, ses dernières productions telles que Le ProcèsLe Dilemme du Prisonnier ou Le Gendre Idéal, ont plutôt une thématique policière et juridique.

Au total, ses vidéos cumulent plus de 350 millions de vues sur Facebook. Son plus gros succès en termes de vues ? Une vidéo de cinq minutes nommée L’art de la tromperie qui compte plus de 64 millions de vues.

Ses vidéos, sous-titrées en anglais, ont été partagées par le rappeur 50 cent et l'acteur et humoriste Martin Lawrence. Deux grandes personnalités américaines. Admiral T l’a, lui, qualifié de "Boss" sur Instagram.