15,9 tonnes de poisson, 86 kg de vessies natatoires et 6 km de filet saisis lors d'une opération de contrôle de pêche illégale

faits divers
2 tapouilles brésiliennes déroutées
©Forces Armées Guyane
Plusieurs tapouilles brésiliennes en action de pêche illégale saisies lors d’une opération de contrôle. L’arraisonnement des bateaux illégaux a donné lieu à des échanges musclés.

Plusieurs tapouilles brésiliennes en action de pêche illégale saisies lors d’une opération de contrôle dans la zone économique française, à 15 nautiques de la côte et 2 nautiques de la frontière avec le Brésil. L’arraisonnement des bateaux illégaux a donné lieu parfois à des échanges musclés.

Tirs de mortiers d’artifice, jets de projectiles divers dont des tubes PVC lestés de ciment, l’arraisonnement du King Fisher 600 n’a pas été de tout repos. "L’équipage de la tapouille s’est violemment opposé, indique le communiqué de presse, aux forces de l’ordre françaises. L'équipe de la "Résolue" a pu toutefois, maîtriser les marins brésiliens de cette tapouille « mère » de 14 mètres. À bord, 5 tonnes de poisson et 40 kg de vessies natatoires ont été rejetées à la mer.

Le  King Fisher 600 a été dérouté vers Cayenne. Le capitaine et les autres membres de l’équipage, auteurs de violences ont été placés en garde à vue. Ils ont été condamnés à 12 mois de prison fermes et 10 ans d’interdiction du territoire.

Le bilan de l’opération est de 15,9 tonnes de poisson, 86 kg de vessies natatoires et 6 km de filet. Depuis le 1er janvier, 70 tonnes de poissons qui ont déjà été saisies à la suite d’opérations de contrôle des pêches menées en Guyane.